mis à jour le

Fonctionnaires stagiaires : L’INITIATION AUX EXIGENCES DE L’ADMINSTRATION PUBLIQUE

2Ils sont un peu plus d'un millier d'agents à bénéficier de cette formation qui les préparera aux conditions d'exercice et aux exigences de leur futur emploi

Le ministre du Travail, de la Fonction publique et des Relations avec les Institutions, Mamadou Namory Traoré, a présidé hier à la Maison des Aînés, la cérémonie de lancement d'un atelier d'information et de sensibilisation des fonctionnaires stagiaires de l'année 2013. C'était en présence notamment du ministre de l'Emploi et de la Formation professionnelle, Mme Diallo Dédia Mahamane Kattra, du commissaire au développement institutionnel, Lassine Bouaré, des représentants des structures relevant du département de tutelle et des stagiaires qui ont répondu à l'appel.

D'entrée de jeu, le ministre du Travail, de la Fonction Publique et des Relations avec les Institutions a tenu à lever toute équivoque en posant deux questions : les fonctionnaires stagiaires ont-ils ou non payé ou usé de relations quelconques pour passer au concours de la Fonction publique ? Le « non » a résonné comme un gong dans la salle qui refusait du monde.

Mamadou Namory Traoré a ensuite prodigué quelques conseils et recommandations aux fonctionnaires stagiaires. Il les a félicités pour leur réussite aux épreuves écrites de la fonction publique. Avant de rappeler qu'il n'y a qu'une seule façon d'être admis à ce concours : c'est de prendre part aux épreuves qui se déroulent en toute transparence et dont les résultats sont tout aussi transparents et ne souffrent d'aucune irrégularité.

« A partir de cet instant, vous devez faire preuve de dignité, de loyauté et d'intégrité vis-à-vis de l'Etat, votre employeur ». « Vous devez éviter de commettre tout acte qui pourrait ternir l'image de la Fonction publique que vous servez désormais ». « Vous ne devez pas utiliser vos fonctions à des fins personnelles, ni céder à la corruption ou au népotisme ». « L'Etat vous garantit la liberté syndicale, la protection sur les lieux de travail, un plan de carrière sécurisé, en échange de ces missions, vous lui devez loyauté et intégrité », a souligné le ministre Traoré à l'attention des 1207 agents et cadres admis au concours de la Fonction publique au titre de l'exercice budgétaire 2013.

Il faut rappeler que l'engouement pour les recrutements de la Fonction publique est manifeste auprès des jeunes diplômés, car ce sont plus de 50.000 dossiers qui avaient été déposés pour seulement un peu plus d'un millier de places mises en compétition.

Dotés de connaissances théoriques appréciables, mais sans grande expérience, les fonctionnaires stagiaires (324 de la catégorie A, 586 des catégories B1 et B2 et 308 de la catégorie C) ont besoin, avant de gagner leurs postes respectifs, de connaître l'Etat et l'administration dans son organisation, son mode de fonctionnement ainsi que les textes législatifs et règlementaires qui encadreront leurs carrières.

Le stage apparaît de ce point de vue comme une étape importante dans la carrière d'un agent. Durant cette année de stage, l'agent doit faire la preuve de ses aptitudes professionnelles et humaines, acquérir le sens du service public, s'initier aux conditions d'exercice et aux exigences de son futur emploi. C'est ainsi que le ministère du Travail, de la Fonction publique et des Relations avec les institutions depuis quelques années initie des ateliers d'information et de sensibilisation des fonctionnaires stagiaires admis au concours de la Fonction publique.

Cette démarche repose sur le constat d'impréparation des jeunes recrues vis-à-vis des obligations de leurs charges et du travail attendu d'eux. Elle s'inscrit dans le cadre de la réforme d'ensemble de l'administration publique entreprise par le gouvernement à travers le département de tutelle. Dans cette réforme, la valorisation et le renforcement des capacités des ressources humaines de l'Etat occupent une place de choix.

L'administration malienne se caractérise généralement par sa faible productivité au moment où la prestation de service de qualité aux usagers et la mise en ½uvre efficiente des politiques publiques deviennent une exigence forte. Cette faiblesse est due en grande partie à l'absence d'une politique cohérente de développement des ressources humaines dont les manifestations sont, entre autres, l'insuffisance des compétences techniques surtout dans les fonctions stratégiques et l'absence d'une politique cohérente de formation et de perfectionnement.

L'Etat ne peut atteindre les objectifs fixés dans le domaine du management des ressources humaines, atteindre un haut degré de performance des agents, sans la formation des personnels aux niveaux central, déconcentré et décentralisé. Le Programme de développement institutionnel (PDI) a fait de la valorisation des ressources humaines un axe majeur de sa politique.

A partir d'aujourd'hui, les agents de la catégorie A ouvrent le bal, suivront les agents des catégories B1 et B2 pour demain vendredi et samedi et ceux de la catégorie C boucleront la boucle dimanche. Ils prendront tous connaissance avec l'appui d'animateurs expérimentés de l'organisation de l'Etat, l'organisation administrative du Mali, le fonctionnement des services publics, le statut général des fonctionnaires, les droits et les devoirs du fonctionnaire et les contours du déroulement du stage probatoire. Le ministre Traoré a souhaité à l'issue de cet atelier disposer d'agents mieux formés et fins prêts à démarrer des carrières qu'il a espéré fructueuses.

M. COULIBALY

 

L'essor

Ses derniers articles: Mopti : Transport de viande, un casse-tête sanitaire  Promotion de la femme : RACHELLE DJANGONE MIAN S’EN VA  Sécurité alimentaire : DES CEREALES A 

fonctionnaires

AFP

Mugabe tient l'Occident responsable du non paiement des salaires des fonctionnaires

Mugabe tient l'Occident responsable du non paiement des salaires des fonctionnaires

AFP

Le Nigéria fait des économies en supprimant des fonctionnaires fantômes

Le Nigéria fait des économies en supprimant des fonctionnaires fantômes

AFP

Gabon: des hauts fonctionnaires interpellés dans une affaire de trafic de bois précieux

Gabon: des hauts fonctionnaires interpellés dans une affaire de trafic de bois précieux