mis à jour le

Caravane stop excision 2013 : La jeunesse au cœur de l'action pour l'atteinte de la tolérance zéro

Du 17 au 21 mai les villes de Kaya et Korsimoro dans la région du centre Nord et Zam, Mogtédo et Zorgho dans le Plateau Central, ont accueilli respectivement la caravane stop excision 2013. Organisée conjointement par l'association jeunesse unie pour l'éradication de l'excision (JEUNEE/BF) et le réseau africain jeunesse santé et développement (RAJS/BF), cette deuxième édition a connu son apothéose à Zorgho par la procession des jeunes caravaniers, la lecture de leur message d'engagement et un concert géant qui a drainé un monde fou au marché de la volaille de ladite localité.

« La jeunesse, un atout majeur et un partenaire dynamique et sûr pour l'atteinte de la tolérance zéro à l'excision », c'est sous ce thème que l'Etat burkinabè à travers le conseil national de lutte contre l'excision (CNLPE) a célébré le 21 mai à Zorgho, la journée nationale de lutte contre la pratique de l'excision. Le fait marquant de la cérémonie a été la procession des caravaniers ovationnés par le public à leur passage suivie du message d'engagement des jeunes lu par le coordonnateur général de l'association JEUNEE/BF et président du comité d'organisation de la caravane, Idrissa Konditamdé. Ce message invite les jeunes à s'engager résolument dans la lutte contre la pratique de l'excision. Un message que les jeunes comptent remettre à Mme Chantal Compaoré, présidente d'honneur du Conseil national de lutte contre l'excision (CNLPE) à la cérémonie de clôture du « mois de la famille et de l'enfant » prévu pour le 16 juin à Koudougou. Pendant les cinq jours de la caravane la cinquantaine de jeunes caravaniers ont parcouru les communes de Kaya, et Korsimoro dans le Sanmatenga et celles de Zam, Mogtédo et Zorgho dans le Plateau Central pour sensibiliser les populations sur les méfaits de l'excision à travers des ateliers de plaidoyer, des théâtres foras, des projections vidéos. La première étape qui a eu lieu à Kaya le vendredi 17 mai a été présidée par le ministre de la jeunesse de la formation professionnelle et de l'emploi, Basga Emile DIALLA, patron de la cérémonie et les autorités régionales et provinciales conduites par le gouverneur de la région du centre nord, Mariam Diallo / ZOROME, marraine de l'activité. Pour le ministre Basga Emile DIALLA, c'est une belle initiative qui mérite d'être soutenue. « Je voudrais avant tout propos dire toute ma fierté de me retrouver au milieu de cette jeunesse engagée et mobilisée pour une cause noble qui est celle de la lutte contre la pratique de l'excision. » a déclaré le patron de la cérémonie à Kaya avant de rassurer la caravane de la disponibilité de son département à les accompagner aux prochaines éditions. Le parrain de la cérémonie Roch Marc Christian KABORE et le représentant du ministre de l'action sociale et de la solidarité ont tous salué l'engagement des jeunes à éradiquer ce fléau qui touche toujours 49,5% de femmes au Burkina Faso. L'apothéose de la caravane a été le concert géant avec le car podium au marché de la volaille de Zorgho. Des artistes comme Ali Veruthey, CS Bazaro, Génération 2000 pour ne citer que ceux là, ont gratifié le public de Zorgho d'un show inoubliable en présence du Haut commissaire de la province et du Directeur provincial de l'action sociale.

Une activité d'une telle envergure ne peut se réaliser sans le soutien des partenaires techniques et financiers. C'est pourquoi le président du comité d'organisation a remercié le Conseil national de lutte contre l'excision (CNLPE) pour le soutien technique et les PTF notamment l'organisation des nations unies pour la population (UNFPA) et l'organisation des nations unies pour l'enfance (UNICEF) pour leur soutien financier et le ministère de la jeunesse pour le soutien logistique dont il a bénéficié. Rendez-vous est pris en mai 2014 pour la troisième édition.

Saïdou Zoromé (correspondance particulière)

Le Faso

Ses derniers articles: Tirage au sort des barrages de la coupe du monde 2014 :  Paroisse de Bissighin : les élèves et étudiants  Coupe OAPI : ONEA en dames et SONABHY en hommes 

excision

Droits des femmes

Au Kenya, des écolières se cachent dans les écoles pour échapper à l'excision

Au Kenya, des écolières se cachent dans les écoles pour échapper à l'excision

AFP

Egypte: un médecin renvoyé devant la justice pour une excision mortelle

Egypte: un médecin renvoyé devant la justice pour une excision mortelle

Nabil

Excision au Burkina Faso : Pourquoi cette pratique peine-t-elle

Excision au Burkina Faso : Pourquoi cette pratique peine-t-elle

2013

AFP

Madagascar: reprise du procès du lynchage d'un Français et d'un Italien en 2013

Madagascar: reprise du procès du lynchage d'un Français et d'un Italien en 2013

AFP

Attaques de 2013 en RDC : vingt ans de prison pour 17 adeptes d'une secte

Attaques de 2013 en RDC : vingt ans de prison pour 17 adeptes d'une secte

AFP

Comores: lourdes condamnations après la tentative de putsch d'avril 2013

Comores: lourdes condamnations après la tentative de putsch d'avril 2013

jeunesse

Développement

Les 10 pires pays pour les jeunes sont tous situés en Afrique

Les 10 pires pays pour les jeunes sont tous situés en Afrique

AFP

Présidentielle au Bénin: la jeunesse a du mal

Présidentielle au Bénin: la jeunesse a du mal

AFP

Ouganda: la jeunesse a fait son deuil des promesses du président Museveni

Ouganda: la jeunesse a fait son deuil des promesses du président Museveni