mis à jour le

Lutte contre le sida : LES PRECIEUSES DONNEES DES CENTRES DE DEPISTAGE

Dans la lutte contre la pandémie du Sida, il serait suicidaire pour nos pays de baisser la garde. Ils continuent d'accomplir d'importants efforts, en termes de formation, de recherche ou d'études, pour l'amélioration de la prévention et de la prise en charge des personnes vivant avec le VIH (PVVIH). C'est dans cet esprit qu'une étude a été effectuée sur les soins de base des personnes vivant avec le VIH et les données de centres de dépistage volontaire (CVD) 2012 des centres « l'Eveil ». Les résultats de l'étude ont été communiqués mercredi lors d'un atelier à l'hôtel Salam.

La cérémonie présidée par le coordinateur de la Cellule de coordination du comité sectoriel de lutte contre le sida (CSLS), le Dr Aliou Sylla, s'est déroulée en présence de la représentante résidente de Population service international (PSI-Mali), Mme Diallo Rodio Diallo, et d'un représentant de l'USAID, Clint Trout.

En Afrique, le Sida est à la fois comme un problème de développement et de santé publique. Les couches les plus vulnérables, notamment les enfants et les femmes, continuent de payer un lourd tribut à la maladie. Des efforts doivent tendre vers la prévention et la prise en charge médicale et psychosociale des personnes infectées par le virus.

Selon Mme Diallo Rodio Diallo, l'objectif de la rencontre est de partager les données collectées et analysées. C'est aussi une occasion d'exploiter les données pour améliorer la santé des populations, a-t-elle indiqué. La référence des PVVIH, s'améliore grâce aux campagnes de communication, constate-t-elle. Faisant allusion au refus de certaines personnes infectées par le VIH d'accepter la référence dans les structures appropriées de prise en charge , la représentante de PSI a souligné l'influence du poids social dans certains comportements.

L'USAID, a indiqué Clint Trout, a commencé à financer les services de la « santé positive, dignité et prévention » pour les personnes vivant avec le VIH, mises en ½uvre par l'Association de recherche, de communication et d'accompagnement à domicile des PVVIH (ARCAD-sida) en 2011 à travers le projet « Keneya ciwara II ». Il a également rappelé que le dépistage est la première étape vers le traitement pour les PVVIH.

Le Dr Aliou Sylla a souligné la nécessité d'avoir une approche intégrée et de saisir toutes les opportunités d'accès aux soins pour proposer des dépistages VIH. Il nous faut mutualiser nos moyens et nos énergies dans le cadre de la lutte contre le Sida, a-t-il préconisé avant de rendre hommage à PSI-Mali pour son engagement constant dans l'accompagnement des populations, et sa contribution dans les analyses situationnelles.

L'étude fait justement une analyse situationnelle de la pandémie du Sida dans notre pays où la prévalence générale est de l'ordre de 1,3%. Selon le chef du département VIH/Sida de PSI-Mali, Mamadou Tieman Doumbia, un échantillon de 17 063 clients a  été dépisté et certains d'entre eux ont été référés à des structures de prise en charge. Dans la fréquentation des centres de dépistage, les femmes représentent la plus grande proportion avec 54 % pour 46 % d'hommes. L'étude fait également ressortir des facteurs de risque que constitue, entre autres, la faible utilisation des préservatifs. 97% des sujets enquêtés ont ainsi déclaré avoir eu des rapports non protégés avec des partenaires sexuels occasionnels. En outre, les infections sexuellement transmissibles (IST) sont des portes d'entrée du VIH et figurent aussi dans les facteurs de risque. L'étude des données de CDV propose un plan de réduction du VIH à travers l'utilisation de préservatifs, la réduction du nombre des partenaires, l'abstinence et la fidélité.

Dans la présentation sur l'étude quantitative de base sur les soins pour les personnes vivant avec le VIH, réalisée sur 1 200 personnes, Mamadou Guèye a rappelé que l'objectif était de recueillir les données sur les indicateurs pour aider les gestionnaires des programmes à comprendre les facteurs d'opportunité, de capacité et de motivation qui influent sur les comportements souhaités chez les PVVIH. Cette étude fait ressortir également l'importance de porter des efforts sur la lutte contre les infections opportunistes. A ce propos, l'enquête a révélé que plus de 41% des PVVIH, avaient fait un épisode de paludisme dans les trois derniers mois avant l'étude et les PVVIH en union utilisent moins systématiquement les préservatifs.

Ces études permettent d'apporter plus d'informations sur des aspects du dépistage, de la prévention et de la prise en charge mais aussi d'orienter les décisions des pouvoirs publics et des partenaires techniques et financiers.

B. DOUMBIA

 

 

 

L'essor

Ses derniers articles: Mopti : Transport de viande, un casse-tête sanitaire  Promotion de la femme : RACHELLE DJANGONE MIAN S’EN VA  Sécurité alimentaire : DES CEREALES A 

lutte

AFP

Au Malawi, l'armée britannique en renfort de la lutte contre le braconnage

Au Malawi, l'armée britannique en renfort de la lutte contre le braconnage

AFP

Nigeria: un nouveau scandale éclabousse la lutte anti-corruption du président Buhari

Nigeria: un nouveau scandale éclabousse la lutte anti-corruption du président Buhari

AFP

Le Ghana veut réformer sa lutte contre le braconnage des pangolins

Le Ghana veut réformer sa lutte contre le braconnage des pangolins

sida

AFP

Le nombre de morts du sida divisé par deux dans le monde depuis 2005

Le nombre de morts du sida divisé par deux dans le monde depuis 2005

AFP

Bénin: le combat des maternités contre la transmission du sida aux bébés

Bénin: le combat des maternités contre la transmission du sida aux bébés

AFP

AfSud: des volontaires testent un vaccin expérimental contre le sida

AfSud: des volontaires testent un vaccin expérimental contre le sida

dépistage

AFP

Au Cameroun, un dépistage plus rapide du VIH chez les enfants

Au Cameroun, un dépistage plus rapide du VIH chez les enfants

Actualités

Développement d'un test sanguin pour le dépistage des risques de suicide

Développement d'un test sanguin pour le dépistage des risques de suicide

group promo consulting

Prévention MEDICALE  Kébémer, pôle de dépistage de la néphrologie

Prévention MEDICALE Kébémer, pôle de dépistage de la néphrologie