mis à jour le

Championnat national : LES MATCHES SE SUIVENT ET SE RESSEMBLENT POUR L’ASKO

Les Oranges ont subi un nouveau revers mardi, s'inclinant 1-0 devant le CSD en clôture de la 23è journée du championnat. En deuxième heure, l'USFAS et l'ASOM se sont neutralisées 1-1

La 23è journée du championnat national s'est poursuivie mardi au stade Modibo Keïta. Deux rencontres étaient au programme. En première heure, le CSD a dominé l'ASKO 1-0 tandis qu'en 2è heure l'USFAS et l'ASOM se sont neutralisées 1-1. Ces deux rencontres devaient se disputer vendredi dernier au stade du 26 Mars mais avaient été reportés pour cause de tournoi de la Solidarité. L'enjeu des deux rencontres était important pour différents protagonistes. Surtout pour l'ASKO (12è, 22 pts) et l'USFAS (13è, 21 pts) qui se battent depuis plusieurs semaines pour s'éloigner de la zone rouge. L'objectif des Oranges et des Militaires était donc d'empocher à tout prix les points de la victoire. C'est raté, car l'équipe de Korofina s'est inclinée 0-1 devant le CSD, tandis que l'USFAS a concédé le nul 1-1 face à l'ASOM. Conséquence : les deux équipes ne progressent pas au classement. Après l'AS Bakaridjan, vainqueur 2-1 du Nianan à Ségou et l'Office du Niger sports, vainqueur du Djoliba sur le même score, le CSD a lui aussi réalisé une bonne opération lors de cette 23è journée en venant dicter sa loi devant les Oranges de Korofina. Il faut dire que l'ASKO et le CSD ont livré un match engagé et chacune des deux formations pouvaient remporter le gain de la partie. Chaque équipe a eu sa période de domination, mais les visiteurs ont été plus réalistes que leurs adversaires. La première occasion de la rencontre est à mettre à actif du CSD. Servi sur le côté droit, Moussa Cissé centre fort dans la surface de l'ASKO pour Bassoma Sangaré dont la reprise survole la barre transversale, (15è min). Quelques minutes plus tard, l'ASKO réagit mais la tête de Mamadou Mariko est captée sans difficulté par Cheick Oumar Bathily, (22è min). Le CSD réplique par Moussa Cissé qui échoue devant le portier adverse, Issa Fofana (23è min). Après ces deux occasions, on pensait que le match allait s'enflammer mais il n'en sera rien. Les deux formations continueront à se neutraliser au milieu du terrain et il faudra attendre la demi-heure pour voir Adama S. Mariko sonner la révolte du côté de l'ASKO. Servi par un partenaire, le milieu de terrain de Korofina déclenche un tir d'environ 25 mètres qui oblige Cheick Oumar Bathily à sortir le grand jeu pour claquer le cuir en corner. Les Oranges prennent une ascendance sur le match et auraient pu partir à la pause avec l'avantage au tableau d'affichage si Mamadou Mariko n'avait raté la plus nette occasion dans le temps additionnel. Servi par un coéquipier, Mamadou Mariko se présente seul devant Cheick Oumar Bathily mais trouve les moyens de tirer à côté, (45è min +1). Le début de la seconde période sera dominé par le CSD. Les visiteurs pratiquent un jeu bien élaboré et se créent des occasions de but. A la conclusion d'une action collective Moussa Cissé bute sur le portier de l'ASKO, Issa Fofana, (51è min). Mais ce n'était que partie remise pour l'équipe des «7 Villages » qui ouvre le score par l'intermédiaire de sa star Mahamadou Doumbia. Servi en profondeur par Abdramane Diarra, le goléador du CSD, entré en jeu deux minutes plus tôt, se présente seul face à Issa Fofana et marque sans trembler, (60è min, 1-0). Dans la foulée, le CSD obtient la balle du 2-0, mais ni Bassoma Sangaré ni Mahamadou Doumbia ne parviennent à marquer (69è min). Dans le dernier quart d'heure les Oranges jettent toutes leurs forces dans la bataille pour obtenir au moins le point du match, mais les joueurs de Diofolo Traoré résistent jusqu'au bout. Score final : 1-0 pour le CSD qui compte désormais 31 points mais reste toujours 7è du classement. Quant à l'ASKO, elle perd la 12è place au profit de l'USFAS. Grâce à son match nul (1-1) contre l'ASOM en 2è heure, l'équipe militaire a rejoint l'ASKO qui compte le même nombre de points que les militaires (22 unités) mais avec une différence de but particulière défavorable. Les USFASiens pourront nourrir des regrets après cette rencontre. Dominateurs dans tous les compartiments du jeu, le capitaine Amadou Diallo et ses coéquipiers ont raté une bonne occasion de rentabiliser leur capital-point face à une équipe de l'ASOM totalement méconnaissable et incapable d'aligner trois passes de suite. L'USFAS a ouvert la marque dans les dernières minutes de la première période. Lancé en profondeur, Adama Traoré (meilleur buteur de l'USFAS avec 7 réalisations) pénètre dans la surface avant de tromper le gardien adverse (42è min, 1-0). En 2è période, l'USFAS domine largement le jeu. Les Militaires pressent haut les Olympiens de Missira et les poussent à la faute. A 4 minutes de la fin du temps règlementaire, alors que les USFASiens pensaient avoir fait le plus difficile, ils concèdent le but de l'égalisation. Suite à un centre de Fousseyni Ba (l'une des rares actions dangereuses de l'ASOM) le ballon touche la main d'un défenseur de l'USFAS. L'arbitre axial Koman Coulibaly n'hésite pas une seconde et montre le point de penalty. Ismaël Koné se charge d'exécuter la sentence et remet les pendules à l'heure pour les siens (86è min, 1-1). Deux minutes plus tard, le même Ismaël Koné croyait avoir donné l'avantage à son équipe après une tête rageuse mais son but est logiquement invalidé pour une position de hors-jeu (88è min). Score final 1-1. Adama Traoré et ses coéquipiers n'ont pas, semble-t-il retenu la leçon. Lors de la précédente journée contre Atar club de Kidal, les militaires avaient outrageusement dominé la partie avant de concéder le nul sur le fil encore sur...un penalty (85è min). Mardi, l'histoire s'est répétée pour l'équipe militaire qui a encore laissé filer deux points précieux. Du côté de l'ASOM en revanche, c'est le soulagement car les Olympiens restaient sur une mauvaise série de 4 défaites consécutives en championnat et en coupe du Mali. L'ASOM (9è, 28 pts) totalise désormais le même nombre de points que l'Office du Niger sports (10è 28 pts) mais l'équipe de Missira bénéfice d'une différence de buts particulière favorable.

L. M. DIABY

Mardi 21 mai au stade Modibo Keïta ASKO-CSD : 0-1 But de Mahamadou Doumbia (60è min). Arbitrage de Ousmane Sidibé assisté de Hamadoun K. Cissé et Adama S. Koné. ASKO : Issa Fofana, Abdramane Camara, Tahirou Coulibaly, Mamoutou Djiré, Nouhoum Kané, Moussa Coulibaly (cap, Fousseyni Coulibaly), Adama S. Mariko, Zoumana Sidibé (Oumar Doumbia), Sidiki Kourouma, Mamadou Mariko et Souleymane Sissoko.

Entraîneur : Boubacar Coulibaly.

CSD : Cheick Oumar Bathily, Mahamadou Koïta, Yacouba Sidibé, Lassana Traoré, Modibo Mariko, Abdramane Diarra, Mamoutou Danfaga (cap), Nouhoum Koné, Lassine Soumaoro (Youssouf Dembélé), Bassoma Sangaré et Moussa Cissé (Mahamadou Doumbia).

Entraîneur : Diofolo Traoré.

USFAS-ASOM : 1-1 Buts de Adama Traoré (42è min) pour l'USFAS ; Ismaël Koné (86è min) pour l'ASOM. Arbitrage de Koman Coulibaly assisté de Baïssa Ouéloguem et Souleymane Traoré.

USFAS : Komandjan Keïta, Koman Sidibé (Mohamed Minta), Moussa Traoré, Sékou Diawara, Kalifa Doumbia, Abdoul Aziz Kané, Amadou Diallo (cap), Lassine N. Keïta (Ibrahima Diabaté), Boubacar Dembélé, Alassane Dembélé et Adama Traoré (Sanoussy Keïta.

Entraîneur : Mamoutou Coulibaly.

ASOM : Harouna Dia, Mamadou Koïta, Souleymane Diarra, Sambadio Djibo, Soumaïla Diarra, Fodié L. Keïta, Daouda Traoré (Fousseyni Ba), Moussa A. Maïga (Salim Koïta), Ismaël Koné, Adama Sidibé (Youssouf Bah) et Oumar Tandjigora.

Entraîneur : Fodié Moussa Dramé.

L'essor

Ses derniers articles: Mopti : Transport de viande, un casse-tête sanitaire  Promotion de la femme : RACHELLE DJANGONE MIAN S’EN VA  Sécurité alimentaire : DES CEREALES A 

championnat

AFP

Foot: l'Algérien Mahrez élu meilleur joueur du Championnat anglais

Foot: l'Algérien Mahrez élu meilleur joueur du Championnat anglais

AFP

Championnat d'Afrique des nations: tirage difficile pour le Rwanda

Championnat d'Afrique des nations: tirage difficile pour le Rwanda

AFP

Un Nigérian devient le premier Africain

Un Nigérian devient le premier Africain

national

AFP

Afrique du Sud: démission du PDG du fournisseur national d'électricité

Afrique du Sud: démission du PDG du fournisseur national d'électricité

AFP

Éthiopie: deuil national après la mort de 52 personnes dans un festival

Éthiopie: deuil national après la mort de 52 personnes dans un festival

AFP

Au Kenya, le rail sonnera-t-il le glas du parc national de Nairobi?

Au Kenya, le rail sonnera-t-il le glas du parc national de Nairobi?