mis à jour le

Zimbabwe : Robert Mugabe promulgue la nouvelle Constitution

Le président zimbabwéen Robert Mugabe a promulgué mercredi la nouvelle Constitution du pays, ouvrant la voie à l'organisation d'élections devant mettre un terme à l'inconfortable cohabitation qui l'associe à son principal opposant, le Premier ministre Morgan Tsvangirai. Le président zimbabwéen Robert Mugabe a promulgué mercredi la nouvelle Constitution du pays, ouvrant la voie à l'organisation d'élections devant mettre un terme à l'inconfortable cohabitation qui l'associe à son principal opposant, le (...) - Les dernières dépêches

Sidwaya

Ses derniers articles: Mise en place du Sénat : le président du Faso rencontre l'Eglise protestante  Rwanda : au moins un mort dans une attaque  Egypte : le procès de Moubarak ajourné au 19 octobre 

Zimbabwe

AFP

Le Zimbabwe de nouveau autosuffisant sur le plan alimentaire, selon Mugabe

Le Zimbabwe de nouveau autosuffisant sur le plan alimentaire, selon Mugabe

AFP

Grace Mugabe, soupçonnée d'agression en Afrique du Sud, est rentrée au Zimbabwe

Grace Mugabe, soupçonnée d'agression en Afrique du Sud, est rentrée au Zimbabwe

AFP

Retour au Zimbabwe de Grace Mugabe, soupçonnée d'agression en Afrique du Sud

Retour au Zimbabwe de Grace Mugabe, soupçonnée d'agression en Afrique du Sud

Robert

AFP

Grace, première dame et pasionaria acharnée de Robert Mugabe

Grace, première dame et pasionaria acharnée de Robert Mugabe

AFP

Plainte contre l'épouse de Robert Mugabe après une altercation en Afrique du Sud

Plainte contre l'épouse de Robert Mugabe après une altercation en Afrique du Sud

AFP

Zimbabwe: Robert Mugabe

Zimbabwe: Robert Mugabe

Mugabe

AFP

L'affaire Grace Mugabe devant la justice sud-africaine

L'affaire Grace Mugabe devant la justice sud-africaine

AFP

Zimbabwe: Mugabe pourrait révéler le nom de son candidat préféré

Zimbabwe: Mugabe pourrait révéler le nom de son candidat préféré

AFP

Zimbabwe: Mugabe qualifie la coalition de l'opposition de "complot de l'étranger"

Zimbabwe: Mugabe qualifie la coalition de l'opposition de "complot de l'étranger"