mis à jour le

Musique : Le public burkinabè, toujours aussi difficile…

Les personnes averties estiment qu'il n'est pas aisé pour un artiste, fut-il de renommée internationale, de jouer devant le public burkinabè. Apathie, froideur, manque de réaction durant les spectacles, ce sont-là autant de préjugés qui fusent. Le mardi 21 avril 2013, ce constat s'est encore justifié à l'occasion de la « grande nuit africaine » organisée au Cenasa, dans le cadre des activités commémoratives du cinquantenaire de l'OUA/UA.

La remarque est venue d'un artiste qui est considéré à l'heure actuelle comme l'un des plus populaires au Burkina. Il s'agit de sana Bob.

''Nous pas bouger''

En effet, alors qu'il s'activait sur scène avec une énergie des plus débordantes comme à son habitude, le musicien n'a pu s'empêcher de marquer une pause. L'occasion était alors belle pour lui de faire remarquer que contrairement à ce qui se passe parfois sous d'autres cieux, les spectateurs burkinabè ne brillent pas par leur grande chaleur communicative.

Il est vrai que ces derniers préfèrent le plus souvent rester dans leur coin et se délecter par moment de quelques timides applaudissements sous la contrainte du maître de cérémonie. Une attitude qui, on l'aura deviné, n'est pas faite pour mettre les artistes en confiance. Même les plus talentueux y perdraient leur meilleure note, affirme sans ambages une personnalité du showbiz local.

Du beau monde. Mais...

Pourtant tout avait été fait pour créer le contact. Gnama Paco Drabo, l'animateur de la soirée ayant expressément sollicité de la part du parrain, le ministre d'Etat Djibril Bassolé, que le public puisse prendre d'assaut le podium afin de communier avec les vedettes invitées.

Au nombre de celles-ci, on pouvait citer Amadou Balaké et Issouf Compaoré, pour les plus anciens d'entre eux. Etaient également de la partie, Idak Bassavé et Greg, sans oublier les troupes de la diaspora qui ont montré de belles choses. Mais à l'évidence, il en fallait plus pour faire bouger les sièges. Dommage !

Juvénal Somé

Lefaso.net

musique

AFP

Le Cap-Vert centre de la musique afro-caribéenne en avril

Le Cap-Vert centre de la musique afro-caribéenne en avril

AFP

Retour de Baaba Maal, l'explorateur de la musique sénégalaise

Retour de Baaba Maal, l'explorateur de la musique sénégalaise

Web

Google débarque à son tour sur le juteux marché du streaming musical en Afrique du Sud

Google débarque à son tour sur le juteux marché du streaming musical en Afrique du Sud

public

AFP

Le musée Yves Saint Laurent de Marrakech ouvre ses portes au public

Le musée Yves Saint Laurent de Marrakech ouvre ses portes au public

AFP

Le "Zoulou blanc" Johnny Clegg fait ses adieux au public

Le "Zoulou blanc" Johnny Clegg fait ses adieux au public

AFP

Tunisie: manifestation pour la liberté de manger en public durant le ramadan

Tunisie: manifestation pour la liberté de manger en public durant le ramadan