mis à jour le

Un club d’étiquette et de protocole au Maroc

Indispensables pour certains, futiles pour d'autres, les bonnes manières ne sont pas qu'un simple signe d'éducation, elles sont la première marque de respect. Conscient de leur nécessité dans le développement des personnes, Mme Zineb Khoudraji Chioukh a fondé un club d'étiquette et protocole. La nouvelle Tribune est allée à sa rencontre.

Quelle formation avez-vous suivie ? 

Zineb Khoudraji Chioukh, fondatrice du 1er club d'étiquette et protocole au Maroc en partenariat avec «l'Academie Internationale de Londres» : J'ai développé un attrait certain pour l'étiquette et le protocole lors de ma formation en image et relooking au «College Art of London» ainsi qu'à travers ma formation à l’Académie Internationale de Londres, « Minding manners ». Parmi mon parcours figure une formation dans l’hôtellerie de luxe au sein de la fameuse chaine d’hôtellerie «Myfair Royal Garden Hotel London». Après de nombreuses années à l'étranger, gagnée par le mal du pays, j'ai décidé de rentrer au Maroc pour faire partie de l’équipe chargée de l'ouverture du prestigieux palace Royal Mansour Marrakech.

Pouvez-vous nous parler de votre club ?

Le club étiquette & protocole a été créé en 2011. Premier de son genre au Maroc, le club est le spécialiste des bonnes manières, de la belle parole et du geste parfait. [Il] se met au service des particuliers et des professionnels pour les former aux savoir-faire, savoir vivre, et au savoir-être.

Le Club étiquette & protocole, est certifié consultant officiel de l'Académie Internationale de Londres Minding Manners.

Pensez-vous que les Marocains ignorent l’étiquette ?

Les Marocains ne manquent pas d'élégance. Les bonnes manières se résument en un ensemble de codes et s'apprennent tout simplement, comme tout « savoir ». Cependant, l'idéal serait que tout le monde connaisse ces règles. De la même façon que nous partageons la même langue parlée, nous partagerions ainsi aussi les bonnes manières et le respect mutuel.

Il est évident que certaines sont moins connues, car moins mises en pratique, à cause de l'évolution de notre société.

 

  • club
  • DSCN0029
  • DSCN0030
  • DSCN0024
  • d1
  • d3
  • z3
  • NextGen scrollGallery2 thumbnail
  • NextGen scrollGallery2 thumbnail
  • NextGen scrollGallery2 thumbnail
  • NextGen scrollGallery2 thumbnail
  • NextGen scrollGallery2 thumbnail
  • NextGen scrollGallery2 thumbnail
  • NextGen scrollGallery2 thumbnail

Comment se fait la formation au sein du club ?

Nos ateliers tournent essentiellement autour des thématiques de l’art de la table, du savoir vivre, du savoir être, du savoir-faire, de l'image et du relooking. Ces pratiques servent par la suite dans toutes les situations sociales, relationnelles ou professionnelles. Il faut noter que le nombre de participants par ateliers ne dépasse pas 10 personnes.

Peut-on dire que les bonnes manières sont réservées aux milieux aisés ? 

Certainement pas, car notre association dispense cette culture indifféremment à toute couche de la population. Ce savoir n'a aucun lien avec l'argent. Notre enseignement s'adresse autant aux enfants et adultes, qu'à des hommes et femmes d'affaires. Toutes les personnes qui ont suivi cette formation se voient livrer une attestation de participation à la fin.

Auriez-vous un message à transmettre aux Marocains afin de les initier à cette formation ?

Dans l’ère actuelle de la mondialisation, l’intelligence internationale des affaires est nécessaire pour réussir professionnellement. Pour combler ce besoin et outiller mes clients j'ai parfait mes compétences, mes ressources ainsi que mon réseau international, et ai bien hâte de les partager avec tous. Je suis donc maintenant au service des Marocains pour concurrencer avec confiance et assurance dans l’arène mondiale contemporaine des affaires, que ce soit en coaching privé ou en atelier participatif.

 

Entretien réalisé par Hajar Hamri

 

La Nouvelle Tribune

Ses derniers articles: Peinture : Patrick Jolivet  Le Maroc renforce ses capacités de production en énergie solaire  Plus de 51.000 bénéficiaires de l’Initiative royale “Un million de cartables” 

club

AFP

Foot: le Gabonais Didier Ndong renvoyé dans son club

Foot: le Gabonais Didier Ndong renvoyé dans son club

AFP

Transfert: André Ayew

Transfert: André Ayew

AFP

Maroc: 2 morts et 54 blessés après des heurts entre supporteurs du même club

Maroc: 2 morts et 54 blessés après des heurts entre supporteurs du même club

protocole

AFP

Pékin signe un protocole avec 20 pays pour établir une banque régionale en Asie

Pékin signe un protocole avec 20 pays pour établir une banque régionale en Asie

LNT

Maroc/UE:  Le vote du nouveau protocole pour le 27 novembre

Maroc/UE: Le vote du nouveau protocole pour le 27 novembre

Jossart Muanza(AEM)

Angola/Environnement : le secrétaire d'État Syanga Abilio présent

Angola/Environnement : le secrétaire d'État Syanga Abilio présent

Maroc

Géopolitique

Le Maroc va au clash lors d'un sommet international à Malabo

Le Maroc va au clash lors d'un sommet international à Malabo

AFP

Ethiopie et Maroc signent un important projet de production d'engrais

Ethiopie et Maroc signent un important projet de production d'engrais

AFP

Sommet africain: le Maroc se place un peu plus sur le continent

Sommet africain: le Maroc se place un peu plus sur le continent