mis à jour le

Angola : projet de privatisation pour 33 compagnies

Le ministre de l'Economie, Abraao Gourgel, a annoncé à la fin de la semaine dernière, la volonté de l'Etat angolais de procéder à la privatisation de 33 compagnies publiques sur les cinq prochaines années, rapporte RFI. L'objectif est de stimuler l'économie du pays tout en réduisant les charges de l'Etat.

Afrik

Ses derniers articles: La dépouille de Thomas Sankara exhumée, le Burkina Faso retient son souffle  L'Arabie Saoudite classe l'Algérie sur liste noire du financement du terrorisme  La Premier League, nouvelle terre d'accueil des joueurs africains 

Angola

AFP

Deux premiers cas de virus zika recensés en Angola

Deux premiers cas de virus zika recensés en Angola

AFP

Hollande en Angola pour sceller la réconciliation et renforcer les liens économiques

Hollande en Angola pour sceller la réconciliation et renforcer les liens économiques

AFP

Mozambique et Angola fêtent 40 ans d'indépendance, tête haute face au Portugal

Mozambique et Angola fêtent 40 ans d'indépendance, tête haute face au Portugal

projet

AFP

Congo: Total lance l'exploitation du projet pétrolier de Moho Nord

Congo: Total lance l'exploitation du projet pétrolier de Moho Nord

AFP

Un Tunisien arrêté en Allemagne pour un projet d'attentat

Un Tunisien arrêté en Allemagne pour un projet d'attentat

AFP

Burundi: adoption d'un projet de loi pour contrôler les ONG

Burundi: adoption d'un projet de loi pour contrôler les ONG

privatisation

La rédaction

Algérie : vers une nouvelle vague de privatisation des entreprises publiques ?

Algérie : vers une nouvelle vague de privatisation des entreprises publiques ?

Actualités

Vers la fusion ou la privatisation des banques publiques STB, BH et BNA

Vers la fusion ou la privatisation des banques publiques STB, BH et BNA

El hadji Ndiagana MBAYE

‘’Ganu keur gui’’ avec Souleymane Diallo Sg du Sels «Avec autant de grèves, on va vers une privatisation de l’école publique»

‘’Ganu keur gui’’ avec Souleymane Diallo Sg du Sels «Avec autant de grèves, on va vers une privatisation de l’école publique»