mis à jour le

Militaires nigérians devant la prison de Maiduguri / Reuters
Militaires nigérians devant la prison de Maiduguri / Reuters

Qui sont les femmes terroristes de Boko Haram?

En pleine offensive contre la secte nigériane, le gouvernement joue l'apaisement, en libérant des femmes suspectées de terrorisme.

Le président nigérian Goodluck Jonathan a ordonné mardi 21 mai la libération de toutes les détenues suspectées de terrorisme, rapporte France 24. Une décision prise pour promouvoir les efforts de paix au Nigeria, selon le ministère de la Défense, alors que l’offensive menée par l’armée nigériane contre l’insurrection islamique de Boko Haram  fait rage depuis le 15 mai dans trois Etats du nord-est du pays.

Le chef présumé de la secte islamiste, Abubakar Shekau, a affirmé dix jours auparavant détenir des femmes et enfants en otage, en représailles à l’incarcération des membres de Boko Haram par les militaires nigérians. Le gouvernement n’a cependant pas fait mention explicite de ces revendications, préférant parler de mesure de «dialogue et de réconciliation» dans le communiqué de presse cité par France 24.

Dans les provinces de Borno, Yobe et Adamawa, le président Goodluck Jonathan a décrété l’état d’urgence. Frappes aériennes et combats au sol ont permis à l’armée de reprendre cinq villes au groupuscule islamiste et d’arrêter 120 insurgés ce lundi 20 mai, d’après BBC Afrique. Le couvre-feu appliqué à la ville de Maiduguri, fief historique de Boko Haram a été assoupli le 21 mai, autorisant les habitants à sortir dans les rues de 7h à 17h, selon l’AFP.

La situation reste instable. Malgré ses gestes de conciliation, le gouvernement ne semble pas vouloir cesser l’offensive et demande le soutien du Niger pour lutter contre le groupe djihadiste. Les réfugiés commencent à affluer dans les pays frontaliers, vers le Tchad et le Niger (plus de 2.400 réfugiés selon les chiffres donnés par la Croix-Rouge), tandis que le Cameroun a décidé le 22 mai de refouler les nigérians en fuite, rapporte le site Jeune Afrique.

Lu sur France 24

Slate Afrique

La rédaction de Slate Afrique.

Ses derniers articles: En Gambie, une dictature vieille de 22 ans s'achève dans les urnes  Une télé marocaine maquille des femmes victimes de violences conjugales  Surprise, les mosquées marocaines s'engagent contre le changement climatique 

Boko Haram

Nigeria

La libération de 21 lycéennes de Chibok en annonce t-elle d'autres?

La libération de 21 lycéennes de Chibok en annonce t-elle d'autres?

Boko Haram

Le Nigeria annonce la libération de 21 lycéennes de Chibok

Le Nigeria annonce la libération de 21 lycéennes de Chibok

Nigeria

Elles étaient les femmes de combattants de Boko Haram et amoureuses

Elles étaient les femmes de combattants de Boko Haram et amoureuses

terrorisme

Djihadisme

Le Maroc confronté au retour de centaines de djihadistes sur son sol

Le Maroc confronté au retour de centaines de djihadistes sur son sol

Djihadisme

Mauvaise nouvelle, l'Etat islamique s'implante maintenant en Somalie

Mauvaise nouvelle, l'Etat islamique s'implante maintenant en Somalie

Djihadisme

Mokhtar Belmokhtar va t-il une nouvelle fois échapper à sa mort annoncée?

Mokhtar Belmokhtar va t-il une nouvelle fois échapper à sa mort annoncée?

libération

AFP

RDC: libération d'une journaliste après quatre jours de détention

RDC: libération d'une journaliste après quatre jours de détention

AFP

Gambie: la justice ordonne la libération sous caution du chef de l'opposition

Gambie: la justice ordonne la libération sous caution du chef de l'opposition

AFP

Nigeria: un tribunal ordonne la libération d'un leader chiite

Nigeria: un tribunal ordonne la libération d'un leader chiite