mis à jour le

Le State Department salue la tolérance religieuse du Maroc

Le Département d’Etat américain a mis en avant les efforts du Maroc visant la promotion de la liberté et la tolérance religieuses, dans son rapport annuel sur les libertés religieuses dans le monde, publié lundi à Washington, qui relève également les garanties constitutionnelles et légales permettant le libre exercice des cultes religieux dans le Royaume.

 

Ce rapport, réalisé au titre de l’année 2012, souligne aussi les efforts du gouvernement marocain en matière de prévention des “rhétoriques religieuses inflammatoires ou extrémistes”, en notant que le gouvernement a veillé au cours de l’année écoulée au respect du droit des citoyens à pratiquer leurs religions.

 

Le document de la diplomatie américaine met également en avant les efforts du Maroc visant la promotion d’un Islam modéré et tolérant, comme en témoigne la liberté de culte dont jouissent les Marocains de confession juive et les communautés chrétiennes étrangères, notant que ces derniers sont autorisés à “exercer ouvertement” leurs cultes.

 

Au Maroc, “il n’existe aucune interdiction concernant le port de vêtements ou de symboles religieux, que ce soit au sein de la sphère publique ou privée”, poursuit-on de même source.

 

Dans le but d’encourager le dialogue inter-religieux, le rapport de la diplomatie américaine note que le patrimoine culturel, artistique, scientifique et littéraire juif est enseigné dans certaines universités marocaines, citant à titre d’exemple l’enseignement de l’hébreu et des études religieuses comparatives au département des études islamiques de l’Université de Rabat.

 

Et d’ajouter que l’hébreu est également enseigné par une douzaine de professeurs à travers le pays, et que les membres de la communauté juive marocaine sont représentés aux plus hauts niveaux de l’Etat.

 

Evoquant, par ailleurs, la démarche mise en ½uvre par le Maroc en vue de promouvoir la tolérance et la participation des femmes dans le champ religieux, le Département d’Etat note la poursuite du programme de formation des Mourchidates, lancé en 2006, et qui a permis la formation et l’installation de plus de 200 d’entre-elles dans des mosquées et institutions sociales.

 

Ces Mourchidates oeuvrent en matière d’éducation religieuse et de sensibilisation des femmes et des jeunes filles à une pléiade de droits et de questions, comme le planning familial, et gèrent des programmes auxquels des hommes sont aussi associés.

 

Le rapport du Département d’Etat rappelle, en outre, que le Maroc et les Etats-Unis ont convenu, dans le cadre de leur dialogue stratégique lancé en septembre dernier à Washington, d’explorer les moyens de coopération à même de promouvoir davantage la compréhension mutuelle et le dialogue inter-religieux

tolérance

AFP

Le Burkina Faso, "modèle de tolérance religieuse", selon ICG

Le Burkina Faso, "modèle de tolérance religieuse", selon ICG

AFP

Présidentielle au Bénin: le représentant de l'ONU appelle

Présidentielle au Bénin: le représentant de l'ONU appelle

AFP

La Côte d'Ivoire, îlot de tolérance dans un continent homophobe

La Côte d'Ivoire, îlot de tolérance dans un continent homophobe

religieuse

AFP

La famille du tueur de Marseille ne peut croire

La famille du tueur de Marseille ne peut croire

AFP

Religieuse colombienne enlevée: recherches au Mali et au Burkina

Religieuse colombienne enlevée: recherches au Mali et au Burkina

AFP

Mali: une religieuse colombienne enlevée par des hommes armés

Mali: une religieuse colombienne enlevée par des hommes armés

Maroc

AFP

Le géant chinois de la voiture électrique BYD va s'installer au Maroc

Le géant chinois de la voiture électrique BYD va s'installer au Maroc

AFP

Le géant chinois de la voiture électrique BYD va s'installer au Maroc

Le géant chinois de la voiture électrique BYD va s'installer au Maroc

AFP

Le Maroc parie sur un rapprochement progressif avec l'Afrique du Sud

Le Maroc parie sur un rapprochement progressif avec l'Afrique du Sud