mis à jour le

Mohand Laenser: La «zerouata» ne suffit pas !

L’approche “exclusivement” sécuritaire ne peut pas à elle seule endiguer la criminalité, a indiqué mardi à Rabat le ministre de l’Intérieur, Mohand Laenser.

“L’approche exclusivement sécuritaire n’est pas à elle seule suffisante pour résoudre la problématique de la propagation de la criminalité et de la délinquance sous tous ses aspects”, a expliqué M. Laenser dans sa réponse à une question orale à la Chambre des conseillers.

 

En plus de l’amélioration de l’efficacité sécuritaire, la lutte contre ce fléau exige une approche basée sur la sensibilisation, notamment en renforçant le partenariat avec la société civile et en accordant aux acteurs pédagogiques la possibilité d’accomplir pleinement leur mission, a souligné le Ministre.

 

Il a également mis l’accent sur l’établissement de partenariats avec les organisations de la société civile et la mise à niveau du système éducatif, afin qu’il s’acquitte parfaitement de son rôle, comme moyens supplémentaires de lutte contre la criminalité.

 

Soulignant que le nombre de plaintes instruites annuellement par les services de sécurité se situe au-delà de 570.000 cas, soit 19 cas par 1000 habitants, M. Laenser a affirmé que “la situation s’améliore progressivement” grâce à l’intervention efficace des services de sécurité, en dépit du manque de personnel dont ils pâtissent.

 

Il a également mis en exergue l’amélioration du classement du Maroc dans le domaine sécuritaire, à la faveur, notamment, de l’évolution des technologies et techniques déployées et du renforcement des capacités des brigades de lutte contre la criminalité.

 

LNT

La Nouvelle Tribune

Ses derniers articles: Maroc : Alerte de pluies et averses importantes dans plusieurs villes  Obsèques  La terre a tremblé