mis à jour le

Maroc-Koweït : Vendre plus et mieux

Le Maroc et le Koweït ont signé, mardi à Rabat, deux mémorandum d’entente et un protocole de coopération dans le domaine industriel et en matière d’investissements directs étrangers (IDE), lors de la clôture des travaux de la première session de la Commission Commerciale Mixte maroco-koweitienne.

Signé par le ministre de l’Industrie, du commerce et des nouvelles technologies, Abdelkader Amara et le ministre koweitien du Commerce et de l’Industrie, Anass Khalid Assalih, le mémorandum d’entente pour la mise en ½uvre d’un programme de coopération industrielle pour 2013-2014 vise notamment l’échange d’expérience, le soutien pour l’intégration industrielle, l’encouragement à la création de projets industriels et la promotion du secteur privé.

Un protocole de coopération entre les deux pays pour drainer les investissements directs étrangers a été également signé et porte sur l’échange d’informations et d’expériences concernant notamment, les opportunités d’investissements directs dans les différents secteurs et les moyens de développement et d’amélioration des mécanismes des IDE.

A cette occasion, il a été procédé à la signature d’un mémorandum d’entente dans le domaine de la normalisation, portant sur l’échange des normes relatives au système de qualité et la reconnaissance mutuelle des certifications.

M.-Abdelkader-Amara,-ministre-du-Commerce,-de-l'industrie-et-des--nouvelles-technologies

“Nous avons convenu de la formation d’un comité commercial co-présidé par les ministres de l’industrie et du commerce des deux pays, afin de dynamiser l’activité commerciale entre le Maroc et le Koweït”, a déclaré à la presse M. Assalih.

Pour sa part, M. Amara a indiqué que le volume global des échanges commerciaux entre les deux pays reste en deçà des aspirations, soulignant que les protocoles signés vont permettre de dynamiser ces échanges.

“Le Koweït sera concerné par les secteurs d’investissement ouverts par le Maroc, notamment l’agriculture, l’industrie, le foncier et le tourisme, ce qui va permettre de traduire ce qui a été convenu lors de la visite entreprise par Sa Majesté Mohammed VI au cours du mois d’octobre 2012 aux pays du Golfe”, a ajouté M. Amara.

Le volume global des échanges commerciaux entre le Maroc et le Koweït a connu une nette progression, passant de 298 millions de dirhams (MDH) en 2011 à plus de 443 MDH en 2012, soit une augmentation estimée à 48 %, malgré les répercussions de la crise économique mondiale. Cette progression positive est due essentiellement à l’augmentation des importations marocaines de 70 % contre 51 % d’exportations vers le Koweït durant la même période.

LNT

La Nouvelle Tribune

Ses derniers articles: Peinture : Patrick Jolivet  Le Maroc renforce ses capacités de production en énergie solaire  Plus de 51.000 bénéficiaires de l’Initiative royale “Un million de cartables”