mis à jour le

Revoilà encore Dr Ahmed Sow, toujours égal à lui-même : farceur, championnat de la recrée pendant les élections de 2013

Apprenti-politicien, en manque de popularité, Ahmed Sow, fera tout pour être à Koulouba. Lui qui croit que la compétition électorale est un concours de beauté,  et que pour gagner, il faut plaire aux filles pour avoir leur vote via les sms, ne désarme pas. Mais de là à récupérer l'aura de Cherif Ousmane Madani Haïdara et son Ançardine, il y a un pas à ne pas franchir. Mais,  Ahmed est de ceux qui ne reculent devant rien.

Ahmed Sow

Aussi, s'auto invite-t-il dans les cérémonies des festivités du 58ème anniversaire, s'affiche avec Bany et fait croire aux uns et autres qu'il est le parrain et l'invité d'honneur de la cérémonie et se trouve une place au présidium du congrès. Seule ombre au dessein autodestructif du Dr Sow, Chérif Ousmane Madani Haïdara est un gros poisson, un capitaine pour passer dans les filets politiciens d'Ahmed.

Récit de la tentative de récupération du mouvement Ançardine par le Dr Ahmed Sow

Décidément, Ahmed  force notre estime. Comme nous vous l'annoncions il  y a un peu plus d'un mois, Ahmed est un champion de la recrée qui nous renforce dans notre conviction. Ahmed affirme lors de son congrès qu'il n'a pas créé un parti  pour donner de l'argent aux gens, pour ensuite fuir dans son véhicule, évitant ainsi son «congrès» à lui par les congressistes. Un tel homme ambitionne de récupérer Bany ? Mérite-t-il une fatwa ? Non. Inutile, on ne maudit pas un chasseur qui toussote. Tous les amis et proches de Chérif Ousmane Madani Haïdara ont été surpris de voir Ahmed Sow à ses côtés lors des festivités du 58ème anniversaire de ce dernier, puis au présidium de la clôture des travaux du 2ème congrès ordinaire d'Ançardine international.

Lors de la conférence de presse du vendredi 17 mai, la question a été soulevée par les journalistes. Quelle ne fut la surprise de Chérif : «Je ne savais même pas qu'il était au présidium, les organisateurs doivent donner des explications par rapport à cette présence au présidium du congrès». Ahmed Sow va vite en besogne et ne connaît même pas bien Ousmane Chérif Madani Haïdara, c'est pourquoi il a fait une photo avec ce dernier lors de son anniversaire au Banconi, pour la mettre dans un journal, montrant qu'il est avec ce dernier.

L'homme qui parle d'argent «propre» pour faire de la politique, a oublié vite qu'il est en train de faire abus de confiance avec Haïdara. Il tire le journal à mille exemplaires  qu'il distribue aux congressistes comme pour dire que c'est lui l'homme politique que Haïdara va choisir pour la présidentielle. Pour Haïdara, c'est aussi simple : «Je ne le connais qu'à travers des gens ; il est venu chez moi avec des gens, pas plus, mais pour l'anniversaire tout le monde est venu, donc je ne pouvais pas le récuser. Il  s'est  assis, il a fait le journal. C'est au palais de la culture que j'ai vu le journal je n'étais même pas au courant, je ne savais pas qu'il était au présidium». Adama Kané, l'un des membres de l'organisation du congrès d'Ançardine a donné les explications suivantes : «Ahmed Sow n'était pas parmi les personnalités au présidium. Mais comme il était avec les officiels, il a profité de la place vide du Haut conseil islamique pour s'installer confortablement au présidium».

Haïdara  a posé la question suivante : «qui lui a dit de s'asseoir là-bas ?» Adama Kane répond : «personne ne lui a dit mais comme il est venu avec les officiels, il s'est installé». Haïdara : «Je ne suis pas au courant je le dis devant Dieu et les hommes, je ne savais pas, mais ça ne va plus se reproduire». Personne ne savait ce que Ahmed Sow allait faire avec les photos, en plus de l'article qu'il a publié dans un journal. Tout ce qu'on sait, l'homme qui parle d'argent propre pour la campagne présidentielle est un apprenti-politicien, et profite de toutes les occasions.

Pour Ahmed Sow, Haïdara est l'homme le plus puissant du Mali, c'est ce qui le rend fou. Sans chercher à comprendre, il veut le récupérer. Chérif Ousmane Madani Haïdara, est un trop gros  poisson, un capitaine pour passer dans les filets politiciens. Ahmed Sow a intérêt à se ressaisir !

Békaye DEMBELE

Mali Web

Ses derniers articles: Atelier de concertation du HCR sur le retour des réfugiés et déplacés du Mali : Les acteurs en conclave pour la facilitation du processus  ORTM / Journal TV 20h du 15 Septembre 2013  L’étrangleur de Bagadadji étranglé 

championnat

AFP

Foot: reprise du championnat de RDC 2 mois après sa suspension

Foot: reprise du championnat de RDC 2 mois après sa suspension

AFP

Cameroun: Bell encourage l'Afrique

Cameroun: Bell encourage l'Afrique

AFP

RD Congo: suspension du championnat de foot avant la fin du mandat de Kabila

RD Congo: suspension du championnat de foot avant la fin du mandat de Kabila

élections

AFP

Le Kenya enregistre ses électeurs en masse en vue des élections d'août

Le Kenya enregistre ses électeurs en masse en vue des élections d'août

AFP

Gambie: l'armée soutient le  président Jammeh défait aux élections

Gambie: l'armée soutient le président Jammeh défait aux élections

AFP

Mali: élections municipales sans entrain et sous tension

Mali: élections municipales sans entrain et sous tension

2013

AFP

Madagascar: reprise du procès du lynchage d'un Français et d'un Italien en 2013

Madagascar: reprise du procès du lynchage d'un Français et d'un Italien en 2013

AFP

Attaques de 2013 en RDC : vingt ans de prison pour 17 adeptes d'une secte

Attaques de 2013 en RDC : vingt ans de prison pour 17 adeptes d'une secte

AFP

Comores: lourdes condamnations après la tentative de putsch d'avril 2013

Comores: lourdes condamnations après la tentative de putsch d'avril 2013