mis à jour le

Santé des enfants d’abord : L’ONG World Vision s’engage à fond

En prélude du lancement de la campagne nationale de plaidoyer « santé : enfants d'abord », prévu le 16 Mai 2013, World Vision a animé une conférence de presse, le 14 Mai 2013, à la maison de la presse. Elle était animée par  Jeremy Goita, de World Vision. Cette campagne vise à contribuer à la réduction des décès infantiles.

Selon Yolande Fouda, investir dans la santé est moins cher que soigner un malade, c'est pourquoi, elle a lancé un appel aux pouvoirs publics à tenir leurs engagements, en augmentant le budget alloué à la santé, conformément aux recommandations d'Abuja.

Dans son exposé, le conférencier, Jeremy Goita, a précisé qu'au Mali, actuellement,  moins de 10% du budget sont consacrés aux soins de santé. Selon l'UNICEF, il ya un centre de santé pour 5000 enfants. Bien que cela soit une amélioration par rapport aux années 1990, cet effort  demeure encore largement insuffisant. En outre, les frais liés à certains services médicaux demeurent un obstacle aux plus démunis de la société.

La population a besoin d'au moins 5% de plus du budget du gouvernement, à allouer aux soins de santé, s'il faut améliorer la situation et avoir un impact. La campagne « santé : enfants d'abord », est essentiellement portée sur les questions de santé de l'enfant et de la mère.

Les mères et leurs enfants représentent les groupes les plus vulnérables. Le projet prévoit d'atteindre 146 975 enfants de moins de cinq ans et leurs mères, 40 827 femmes enceintes et 367 441 femmes en âge de procréer dans les régions de Kayes, Koulikoro, Bamako, Ségou et Mopti.

La mortalité infantile au Mali a évolué de 255/1000 naissances vivantes en 1990 à 2133/1000 naissances vivantes en 2000 et enfin à 173/1000 naissances vivantes en 2010.

Cette initiative, dont le coût s'élève à 50 millions de FCFA par an, s'installe pour une durée de trois ans.

Lassana

 

Mali Web

Ses derniers articles: Atelier de concertation du HCR sur le retour des réfugiés et déplacés du Mali : Les acteurs en conclave pour la facilitation du processus  ORTM / Journal TV 20h du 15 Septembre 2013  L’étrangleur de Bagadadji étranglé 

santé

AFP

En Afrique du Sud, le système de santé au bord de l'asphyxie

En Afrique du Sud, le système de santé au bord de l'asphyxie

AFP

Santé du président Bongo au Gabon: six mois après son AVC, des questions subsistent

Santé du président Bongo au Gabon: six mois après son AVC, des questions subsistent

AFP

Abdelaziz Bouteflika: une santé très précaire

Abdelaziz Bouteflika: une santé très précaire

enfants

AFP

Nigeria: démobilisation de près de 900 enfants soldats luttant contre Boko Haram

Nigeria: démobilisation de près de 900 enfants soldats luttant contre Boko Haram

AFP

HRW exhorte Tunis

HRW exhorte Tunis

AFP

Entre Abidjan et Lagos, des enfants migrants qui veulent "s'occuper d'eux-mêmes"

Entre Abidjan et Lagos, des enfants migrants qui veulent "s'occuper d'eux-mêmes"