mis à jour le

Basket-ball : NBA, LES PLAY-OFFS COMMENCENT BIEN POUR LES SPURS

Les Spurs ont débuté la finale de Conférence Ouest des playoffs NBA par un large succès contre Memphis (105-83). Tony Parker a brillé, avec 20 points et 9 passes décisives. Cette lourde défaite est un coup d’arrêt pour les Grizzlies, qui restaient sur huit victoires lors de leurs neuf derniers matches. Le match 2 de la série est programmé mardi. Les Spurs bien lancés dans leur finale de Conférence Ouest. San Antonio a remporté dimanche à domicile le premier match de la série contre Memphis (105-83). Un succès tranquille, construit sur une entame de match parfaite (31-14 à l'issue du premier quart-temps) et sur une insolente réussite à trois points. Avec quatorze tirs primés réussis, la franchise texane a établi un nouveau record dans son histoire en playoffs. Meilleur scoreur de son équipe, Tony Parker a rendu une copie très propre. A ses 20 points (à 9 sur 14 aux shoots), le meneur français a ajouté neuf passes décisives et une gestion parfaite du tempo de la rencontre. Kawhi Leonard (18 pts) et Danny Green (16 pts) ont aussi participé au festival. Venus du banc, Matt Bonner (12 points, 4 sur 6 derrière l'arc) et Gary Neal (11 points) ont apporté leur contribution à la victoire, compensant la faillite de Tim Duncan (6 points à 3 sur 9 mais 10 rebonds). Si le manque de repos, trois jours après la qualification contre Golden State, pouvait laisser craindre le pire aux vétérans des Spurs, ces derniers ont maîtrisé leur sujet sans jamais s'affoler. Côté Memphis, désigné comme le favori de la série par les médias américains après avoir remporté huit de ses neuf dernières rencontres, rien n'a fonctionné comme prévu. Zach Randolph est passé à côté de son match. L'intérieur des Grizzlies, qui a manqué ses sept premiers tirs de la partie, a terminé avec deux points au compteur. Marc Gasol, son compère dans la raquette, a tenu son rang (15 pts, 7 rbds). Mais signe des difficultés des hommes de Lionel Hollins dimanche, Quincy Pondexter a fini meilleur marqueur de son équipe (17 pts). Une première depuis le début de la saison pour l'arrière sorti du banc. Si les Grizzlies ont réduit l'écart jusqu'à six points au cours du troisième quart (62-56), ils n'ont jamais donné le sentiment de pouvoir arracher ce premier match et reprendre d'entrée l'avantage du terrain. Ils auront une deuxième opportunité pour le faire mardi à l'AT&T Center. Mais les chiffres ne parlent pas à leur avantage. Dans sa carrière de coach, Gregg Popovich compte 19 qualifications pour seulement trois éliminations lorsque son équipe a remporté le premier match d'une série. Les Spurs sont bien sur la bonne voie.

L'essor

Ses derniers articles: Mopti : Transport de viande, un casse-tête sanitaire  Promotion de la femme : RACHELLE DJANGONE MIAN S’EN VA  Sécurité alimentaire : DES CEREALES A 

Spurs

Benoit DOSSEH

NBA : Batum et Blazers dans les baskets des Spurs de Parker, résultats de la nuit

NBA : Batum et Blazers dans les baskets des Spurs de Parker, résultats de la nuit

Benoit DOSSEH

Pré-saison NBA : les Suns dominent les Spurs vidéo-

Pré-saison NBA : les Suns dominent les Spurs vidéo-

Benoit DOSSEH

NBA: Mike Pietrus

NBA: Mike Pietrus