mis à jour le

La liberté de la presse toujours menacée : Le pouvoir suspend encore Bôl’Kotch pour 2 mois (Notre Voie)

Le très critique hebdomadaire satirique Bôl’Kotch, édité par La Refondation SA, entreprise de presse éditant aussi le quotidien Notre Voie, va encore manquer à ses fidèles lecteurs. Le journal vient d’être suspendu pour 8 parutions par le Conseil national de la presse (Cnp), présidé par un proche du pouvoir, suite à sa délibération du 17 mai 2013. #Magellan est déjà en campagne/Vente de nationalité à Mossikro#. Voilà le crime qu’aurait commis l’hebdomadaire, dans son édition du vendredi 10 au j [...]

Abidjan.net

Ses derniers articles: Elaboration et exécution de budget : Le Minagri veut des agents irréprochables (Le Democrate)  Commercialisation de Fruits : L’apport de la mangue dans l’économie ivoirienne (Le Democrate)  Cinéma / Ce que le gouvernement attend des acteurs (Le Democrate) 

liberté

AFP

Somalie: remise en liberté du journaliste d'Al Jazeera

Somalie: remise en liberté du journaliste d'Al Jazeera

AFP

Congo: la demande de mise en liberté provisoire du général Mokoko rejetée

Congo: la demande de mise en liberté provisoire du général Mokoko rejetée

AFP

JO-2016: le boxeur marocain remis en liberté provisoire

JO-2016: le boxeur marocain remis en liberté provisoire

presse

AFP

CAN-2017: RSF sort ses cartons rouges contre les atteintes

CAN-2017: RSF sort ses cartons rouges contre les atteintes

AFP

Egypte: 2 ans de prison pour le président du syndicat de la presse

Egypte: 2 ans de prison pour le président du syndicat de la presse

AFP

Presse économique: La Tribune se lance en Afrique

Presse économique: La Tribune se lance en Afrique

pouvoir

AFP

Burundi: des miliciens proches du pouvoir tuent et torturent

Burundi: des miliciens proches du pouvoir tuent et torturent

AFP

RDC: pouvoir et opposition signent l'accord de sortie de crise

RDC: pouvoir et opposition signent l'accord de sortie de crise

AFP

RDC: pouvoir et opposition sont "pratiquement arrivés

RDC: pouvoir et opposition sont "pratiquement arrivés