mis à jour le

Sénat burkinabè : 81 députés votent la loi organique

La Constitution l'a consacré le 11 juin 2012, les députés l'ont adopté hier 21 mai 2013. Par 81 voix pour, 46 contre et 0 abstention, le projet de loi a été adopté. Un vote public contrairement aux v½ux de certains députés de la majorité qui voulaient un vote secret. Ainsi donc, le projet de loi organique portant organisation et fonctionnement du Parlement a reçu l'onction de l'Assemblée nationale. Désormais le Burkina Faso a un Parlement bicaméral : une chambre basse (Assemblée nationale) et une chambre haute (Sénat).

L'Observateur Paalga

Ses derniers articles: Algérie: c'est Bouteflika lui-même qui organise la détestabilisation  Et maintenant les émeutes du courant  Sommet Afrique-Etats-Unis: les moutons noirs de Washington 

sénat

AFP

Nigeria: le président en "bonne santé", selon le président du Sénat

Nigeria: le président en "bonne santé", selon le président du Sénat

AFP

Mauritanie: le président Aziz annonce un référendum constitutionnel pour supprimer le Sénat

Mauritanie: le président Aziz annonce un référendum constitutionnel pour supprimer le Sénat

AFP

Nigeria: rejet du recours du président du Sénat accusé de fausse déclaration de patrimoine

Nigeria: rejet du recours du président du Sénat accusé de fausse déclaration de patrimoine

députés

AFP

Côte d'Ivoire: les électeurs aux urnes pour choisir les députés

Côte d'Ivoire: les électeurs aux urnes pour choisir les députés

AFP

Burundi: les députés votent en faveur d'un retrait de la CPI

Burundi: les députés votent en faveur d'un retrait de la CPI

AFP

Les Marocains aux urnes pour choisir leurs députés

Les Marocains aux urnes pour choisir leurs députés

loi

AFP

Tunisie: la loi controversée sur les stupéfiants assouplie

Tunisie: la loi controversée sur les stupéfiants assouplie

AFP

Tunisie: un important projet de loi bientôt au Parlement

Tunisie: un important projet de loi bientôt au Parlement

AFP

Angola: report du vote final d'une loi controversée sur l'avortement

Angola: report du vote final d'une loi controversée sur l'avortement