mis à jour le

Sénat : Cris de colère au siège de l’opposition

Les députés du groupe parlementaire ADJ (Alliance justice et démocratie) et ceux de l'UPC (l'Union pour le progrès et le changement)  ont quitté l'Assemblée nationale après l'appel de leur noms pour le vote de la loi portant création du Sénat le 21 mai 2013. Ils se sont rendus au siège du chef de file de l'opposition, où des militants gonflés à bloc entendaient marcher en direction de l'hémicycle. Au finish ils n'ont eu droit qu'à la diffusion par baffles de la  conférence de presse animée par les leaders de l'opposition,  qui leur ont promis un mot d'ordre dans les jours à venir  si la loi querellée n'est pas retirée.

L'Observateur Paalga

Ses derniers articles: Algérie: c'est Bouteflika lui-même qui organise la détestabilisation  Et maintenant les émeutes du courant  Sommet Afrique-Etats-Unis: les moutons noirs de Washington 

sénat

AFP

Mauritanie: le président Aziz annonce un référendum constitutionnel pour supprimer le Sénat

Mauritanie: le président Aziz annonce un référendum constitutionnel pour supprimer le Sénat

AFP

Nigeria: rejet du recours du président du Sénat accusé de fausse déclaration de patrimoine

Nigeria: rejet du recours du président du Sénat accusé de fausse déclaration de patrimoine

AFP

Burundi: le Sénat saisit la Cour constitutionnelle sur la légalité d'un 3e mandat du président

Burundi: le Sénat saisit la Cour constitutionnelle sur la légalité d'un 3e mandat du président

colère

AFP

Côte d'Ivoire: le gouvernement veut enrayer la colère des soldats

Côte d'Ivoire: le gouvernement veut enrayer la colère des soldats

AFP

La destruction des bidonvilles de Lagos nourrit la colère

La destruction des bidonvilles de Lagos nourrit la colère

AFP

Au Liberia, le géant américain Firestone éveille colère et rancoeur

Au Liberia, le géant américain Firestone éveille colère et rancoeur