mis à jour le

La centrale à gaz de Kribi tourne à plein régime

« Les essais d'endurance sont en cours depuis le 10 mai 2013, avec fonctionnement sans interruption et à plein régime de la centrale. Depuis cette date, nous livrons entre 100 et 216 MW au réseau selon la demande. Une prorogation de cette phase a été décidée jusqu'au 23 mai pour permettre la finalisation de l'ensemble des procédures administratives et contractuelles de mise en service avec l'ensemble des parties prenantes », affirme Francis Simb Nag, directeur général de la Kribi Power Development Company. Cette déclaration fait suite aux incidents survenus dans la centrale récemment, avec des perturbations sur la fourniture de l'énergie électrique dans le Réseau interconnecté Sud.

En effet, au terme de la réunion du Comité de suivi de l'étiage qu'a présidée le ministre de l'Eau et de l'Energie (Minee), Basile Atangana Kouna, vendredi dernier à Yaoundé, recommandation a été faite aux différents acteurs du secteur de l'électricité, dans le sens de prendre des dispositions pour que la réception provisoire et la mise en service de la centrale à gaz de Kribi interviennent dans les meilleurs délais. Les résultats n'ont donc pas tardé. Le directeur général de Aes-Sonel, Jean David Bilé, a rassuré le ministre au cours des échanges sur la résorption des difficultés rencontrées, ces dernières semaines, dans la fourniture de l'énergie. Selon Jean David Bilé, toutes les conditions sont désormais réunies pour le démarrage effectif de cette centrale, dont l'apport dans la production énergétique du Cameroun est évalué à 216 mégawatts. Des quantités d'énergie suffisantes pour assurer un équilibre durable entre la production et la demande d'énergie électrique sur le Réseau interconnecté Sud.

Au cours du comité d'étiage, le ministre a également informé les sociétés Aggreko et Tradex de ce que le payement de leurs arriérés par l'Etat est déjà initié. « Le ministre des Finances a convoqué une réunion ce matin pour consolider les montants de ces dettes et établir un plan pour leur apurement », a-t-il précisé. Pour ce qui est de l'apport de 100 mégawatts par les quatre centrales du Programme thermique d'urgence (Ptu), des mesures sont également en train d'être prises par les instances gouvernementales compétentes pour apporter des solutions convenables aux éventuelles préoccupations de fonctionnement.


 

Cameroon Tribune

Ses derniers articles: Au Nigeria, les défis qui attendent Muhammadu Buhari  Coupe du monde féminine: Quelles ambitions pour les Lionnes ?  Cameroun: Lydienne Yen Eyoum restera en prison 

gaz

AFP

Gabon: Shell se retire du pétrole et du gaz onshore

Gabon: Shell se retire du pétrole et du gaz onshore

AFP

Nigeria: grève des salariés du pétrole et du gaz

Nigeria: grève des salariés du pétrole et du gaz

AFP

Kenya: canons à eau contre manifestants dans les rues de Nairobi

Kenya: canons à eau contre manifestants dans les rues de Nairobi

Kribi

Road movie

Chroniques d'un retour au village natal

Chroniques d'un retour au village natal

impacts

La Chine en Afrique n'est pas pire que l'Occident

La Chine en Afrique n'est pas pire que l'Occident

prostitution

L'expansion du tourisme sexuel en Afrique

L'expansion du tourisme sexuel en Afrique

régime

AFP

Burkina: la société civile appelle

Burkina: la société civile appelle

AFP

Niger: un opposant écroué pour "complot" présumé contre le régime

Niger: un opposant écroué pour "complot" présumé contre le régime

AFP

Burundi: les Imbonerakure, outil de répression du régime

Burundi: les Imbonerakure, outil de répression du régime