mis à jour le

Projet de développement stratégique du CHU Yalgado Ouédraogo : Les grands chantiers au cours des 05 ans à venir

Le CHU-Yalgado Ouédraogo, le centre de soins de dernier recours, dispose désormais d'un projet d'orientation stratégique, ou projet d'établissement, qui s'étale de 2013-2017. Un atelier de validation a réuni les autorités de tutelle technique et financière, les partenaires techniques et financiers, ainsi que des personnes ressources venues de nombreuses structures, le lundi 20 mai 2013, à Ouagadougou. Des innovations comme la création d'un trauma center, de la chirurgie cardiaque et vasculaire, et d'un centre référence pour le traitement des cancers.......sont envisagées.

Depuis son élaboration jusqu'à sa validation, le projet d'établissement du CHU-YO a été l'aboutissement d'une démarche participative, et consensuelle ayant pris en compte tous les avis et suggestions de l'ensemble des travailleurs de CHU-YO, réuni au sein d'un comité crée à cet effet. Un regard extérieur a été associé, par le recours à un consultant, le cabinet CEDEC International Ainsi, pendant plus de 06mois, tous les services ont été passés au peigne fin au plan diagnostic. Et des actions vigoureuses ont été initiées pour le développement des différents services cliniques et médico-techniques.

Les projets phares des services qui composent le projet d'établissement résultent de la vision des responsables du CHU-YO d'offrir des prestations de qualité au profit des patients. En effet, seuls les citoyens en bonne santé peuvent constituer des acteurs socio-économiques qui, par leur production, contribueront au développement, et à l'émergence de notre pays. Pour ce faire, « le CHU-YO doit être une structure où la recherche, l'enseignement ainsi que la pratique médicale, trouvent les meilleures conditions de leur réalisation afin que chaque jour que Dieu fait, les frontières de la maladie s'éloignent. »

A souligner que c'est le projet médical qui constitue la pierre angulaire du projet d'établissement du CHU-YO, et se veut une déclinaison de la politique sanitaire nationale PNDS de notre pays. Car il met l'accent sur le développement des pôles d'activités médicales, en phase non seulement avec le contexte du moment, mais également avec les projections en termes de besoins et d'offres futurs de santé de nos vaillantes populations.

Du fait des changements des modes vie et d'alimentions, les pathologies cardiovasculaires prennent de l'ampleur ; il convient de développer les activités de cette spécialité, « de sorte à pouvoir réaliser la chirurgie cardiaque et vasculaire ». Dans le même ordre d'idées, il a été convenu d'accroître l'offre de soins chirurgicaux pulmonaires pour prendre en charge les séquelles de certaines pathologies pulmonaires.

L'un des points de critiques à l'endroit du CHU-YO porte sur ses urgences, « notamment les cas de traumatismes, qui font objet de nombreuses évacuations hors du pays. La création d'un trauma center à vocation nationale, comportant une salle des urgences vitales, équipé d'appareils de diagnostic propres, et d'une plateforme opératoire des urgences 24/24 », est prévue.

En dépit de la fréquence des cancers, on note que le dépistage, le diagnostic et la prise en charge en la matière manque d'une meilleure coordination. Il a été décidé de « créer un centre de cancérologie, animé par un personnel compétent et en nombre suffisant, où peuvent être réalisés rapidement des examens de qualité ».

Pour le directeur général du CHU-YO, Robert Sangaré, l'intérêt d'un projet d'établissement est fondamental, en ce sens qu' « on ne peut pas gérer une grosse boite comme Yalgado en tâtonnant. » Si l'ensemble des projets sont exécuté dans 05 ans, « le malade qui rentrera à l'hôpital avec le désespoir, en ressortir avec plein d'espoir », a-t-il sincèrement souhaité.

Service communication

Le Faso

Ses derniers articles: Tirage au sort des barrages de la coupe du monde 2014 :  Paroisse de Bissighin : les élèves et étudiants  Coupe OAPI : ONEA en dames et SONABHY en hommes 

projet

AFP

Burundi: adoption d'un projet de loi pour contrôler les ONG

Burundi: adoption d'un projet de loi pour contrôler les ONG

AFP

Total choisi pour mettre en oeuvre un projet de terminal gazier en Côte d'Ivoire

Total choisi pour mettre en oeuvre un projet de terminal gazier en Côte d'Ivoire

AFP

Ethiopie et Maroc signent un important projet de production d'engrais

Ethiopie et Maroc signent un important projet de production d'engrais

développement

AFP

Gambie: le président élu Barrow annonce un plan de développement

Gambie: le président élu Barrow annonce un plan de développement

AFP

Burkina Faso: un plan de développement de 23,5 milliards d'euros

Burkina Faso: un plan de développement de 23,5 milliards d'euros

AFP

COP22: les pays en développement espèrent des avancées sur les financements

COP22: les pays en développement espèrent des avancées sur les financements

CHU

LNT

Les Urgences du CHU de Casablanca : au secours !

Les Urgences du CHU de Casablanca : au secours !

L'Indépendant

Pour non paiement de leurs primes de garde et des ristournes : Les blouses blanches du CHU Gabriel Touré renouent avec leur sit-in

Pour non paiement de leurs primes de garde et des ristournes : Les blouses blanches du CHU Gabriel Touré renouent avec leur sit-in

Franck OROCOTI

Images du jour : La visite des Verts au CHU d’Hussein Dey

Images du jour : La visite des Verts au CHU d’Hussein Dey