mis à jour le

Un projet de réfection du Building à hauteur de 80 milliards divise le gouvernement

La volonté du Premier ministre, Abdoul Mbaye de réfectionner le Building administratif qui est en train de se délabrer, aurait installé la polémique au sein du gouvernement. Jugeant qu'il est temps que cet édifice, inauguré à l'aube de l'indépendance soit retapé, le chef du gouvernement veut lancer une consultation restreinte. Une initiative qui fait cependant penser à certains ministres, qu'Abdoul Mbaye chercherait par là, un prétexte pour servir des amis et des proches bien identifiés, et cela, avec 80 milliards de FCFA prévus pour les travaux.

REWMI.COM/MSD

Rewmi

Ses derniers articles: Remaniement ministériel du 1er Septembre : Comment Mimi Touré a court-circuité Eva Marie Coll  Aliou Cissé:  Nécrologie- Décès du journaliste Abdoulaye Sèye 

projet

AFP

Burundi: projet de révision constitutionnelle permettant au président Nkurunziza de rester au pouvoir

Burundi: projet de révision constitutionnelle permettant au président Nkurunziza de rester au pouvoir

AFP

La justice béninoise déboute Bolloré sur son grand projet ferroviaire ouest-africain

La justice béninoise déboute Bolloré sur son grand projet ferroviaire ouest-africain

AFP

Libye: le projet de Constitution voté

Libye: le projet de Constitution voté

building

Mamadou Sakhir Ndiaye

Incendie au Building administratif, le bureau des archives justice atteint

Incendie au Building administratif, le bureau des archives justice atteint

gouvernement

AFP

Togo: l'opposition ne cède pas, le gouvernement annule une conférence internationale

Togo: l'opposition ne cède pas, le gouvernement annule une conférence internationale

AFP

Gabon/violences post-électorales: le gouvernement rejette toute autre "enquête internationale" que la CPI

Gabon/violences post-électorales: le gouvernement rejette toute autre "enquête internationale" que la CPI

AFP

Somalie: l'attentat de Mogadiscio met en lumière la fragilité du gouvernement

Somalie: l'attentat de Mogadiscio met en lumière la fragilité du gouvernement