mis à jour le

Notre pays doit-il marcher à reculons ?

« L'homme a toujours peur du changement », dit-on. L'élan vers la création du Sénat au Burkina Faso suscite des gorges chaudes dans le milieu politique. « On n'a pas besoin de Sénat », « on veut des écoles et des hôpitaux », « on veut des augmentations de salaire ». Autant de refrains que les réfractaires à l'avènement du Sénat lancent pour dire non. Cependant, est-il besoin de rappeler que le Sénat émane d'une loi constitutionnelle du 11 juin 2012 ? Cette loi institue désormais le principe d'un parlement à deux (...) - Point de vue

Sidwaya

Ses derniers articles: Mise en place du Sénat : le président du Faso rencontre l'Eglise protestante  Rwanda : au moins un mort dans une attaque  Egypte : le procès de Moubarak ajourné au 19 octobre 

pays

AFP

A Rabat, la dépouille de Mobutu attend toujours son retour au pays

A Rabat, la dépouille de Mobutu attend toujours son retour au pays

AFP

Au Tchad, les réfugiés africains rêvent de rentrer au pays plutôt que d'Europe

Au Tchad, les réfugiés africains rêvent de rentrer au pays plutôt que d'Europe

AFP

Gabon: un an après la présidentielle, un pays en situation délicate

Gabon: un an après la présidentielle, un pays en situation délicate