mis à jour le

Mise en place d'un sénat au Burkina : Les partis CFD/B, ODT et RDB proclament « haut et fort » leur adhésion

C'est dans l'après-midi de ce 21 mai 2013 que les députés de la 5e législature vont examiner le projet de loi portant création du sénat afin de se conformer à la constitution. Mais depuis quelques jours déjà, des voix discordantes s'élèvent pour approuver ou désapprouver l'instauration de cette « 2e chambre » du parlement burkinabè. Dans le communiqué de presse ci-après, des membres de l'Alliance pour la mouvance présidentielle (CFD/B, ODT et RDB), tout en condamnant l'attitude de l'opposition et de l'ADF/RDA, proclame haut et fort son adhésion au vote du projet de loi sur la mise en place d'un sénat au Burkina.

communiqué de presse0001
PDF - 387.4 ko
communiqué de presse suite0001

sénat

AFP

Sénat supprimé en Mauritanie

Sénat supprimé en Mauritanie

AFP

Les Mauritaniens se prononcent par référendum sur la suppression du Sénat

Les Mauritaniens se prononcent par référendum sur la suppression du Sénat

AFP

Nigeria: le président en "bonne santé", selon le président du Sénat

Nigeria: le président en "bonne santé", selon le président du Sénat

Burkina

AFP

Le Burkina interdit les importations de Corée du Nord

Le Burkina interdit les importations de Corée du Nord

AFP

Pédagogique, ironique, mordant: les moment-clés du débat entre Macron et les étudiants au Burkina Faso

Pédagogique, ironique, mordant: les moment-clés du débat entre Macron et les étudiants au Burkina Faso

AFP

Le Burkina Faso lance la plus grande centrale solaire d’Afrique de l’Ouest

Le Burkina Faso lance la plus grande centrale solaire d’Afrique de l’Ouest

partis

AFP

Sierra Leone: les deux principaux partis choisissent leurs candidats

Sierra Leone: les deux principaux partis choisissent leurs candidats

AFP

Rwanda: arrestation de responsables de deux partis d'opposition

Rwanda: arrestation de responsables de deux partis d'opposition

AFP

Zimbabwe: des partis d'opposition se coalisent pour battre Mugabe en 2018

Zimbabwe: des partis d'opposition se coalisent pour battre Mugabe en 2018