mis à jour le

Tunisie-Politique: Abou Iyadh : «Khamis Mejri n'a pas le droit de parler au nom d'Ansar ...

«Tout politicien dépassant ses limites est un ''taghout'' (despote). Ali Lârayedh sert ses propres intérêts. Le ministre de l'Intérieur doit démissionner. Les musulmans qui ne font pas la prière, selon les oulémas malékites, doivent être tués...».
Read more ...

Kapitalis

Ses derniers articles: Football-Championnat de Tunisie : Un fauteuil pour cinq  Coup d'envoi, aujourd’hui, du championnat de Tunisie 2013-2014  Tunisie-Politique : L’armée lève les barbelés de la place du Bardo, le sit-in Errahil se ... 

droit

AFP

Maroc: les projets de loi sur la langue berbère et le droit de grève adoptés

Maroc: les projets de loi sur la langue berbère et le droit de grève adoptés

AFP

Burkina: un ex-bras droit de Compaoré élu président du nouveau parlement

Burkina: un ex-bras droit de Compaoré élu président du nouveau parlement

AFP

Burundi: le bras droit du président Nkurunziza assassiné

Burundi: le bras droit du président Nkurunziza assassiné

nom

AFP

Comores: le nom du futur président entre les mains de 6.000 électeurs

Comores: le nom du futur président entre les mains de 6.000 électeurs

AFP

En Libye, des tombes sans nom dans le cimetière des migrants noyés

En Libye, des tombes sans nom dans le cimetière des migrants noyés

AFP

Burkina: une avenue de Ouagadougou baptisée au nom du journaliste assassiné Norbert Zongo

Burkina: une avenue de Ouagadougou baptisée au nom du journaliste assassiné Norbert Zongo