mis à jour le

Opération de libération du Mali : A quoi joue finalement la France ?

Au moment où les autorités maliennes s'apprêtent à s'asseoir avec le MNLA pour discuter, l'armée française vient de prouver à la face du monde qu'elle protège belle et bien le MNLA. La preuve !

Le ministre de la défense, Jean-Yves Le Drian, rend visite aux troupes françaises près de Tessalit, le 7 mars 2013, au nord du Mali. | Sylvain Cherkaoui / COSMOS pour Le Monde

En venant au Mali, la France intervenait aussi bien pour le Mali, l'Afrique voire le monde mais aussi pour ses propres intérêts. Il s'agissait de chercher à sauver ses otages mais aussi à préserver le MNLA qui semble son bras séculier pour préserver ses intérêts au Mali. Sachant que depuis 1960, le Mali a prôné son indépendance et totale vis-à-vis de son ex-colonisateur.

Il nous est revenu de sources concordantes que l'Armée française s'est lourdement déployée contre le MAA (l'autre branche du MNLA) qui avait attaqué les positions du MNLA. Il s'agissait pour le MAA de prendre Anéfis. Ayant presque conquis la ville en faisant des morts et des blessés au sein du MNLA, dos au mur, il a fait recours à son protecteur qui aurait intervenu pour détruire l'arsenal de guerre du MAA. C'était le vendredi soir aux environs de 20H GMT. Pour trouver un alibi à leur intervention, ils s'adossent sur de faux arguments indiquant que c'était des terroristes du MUJAO. Pourtant, il est clair que depuis le début des hostilités, le Mujao n'avait qu'une seule zone d'intervention, la région de Gao.

Alors, avec cette attitude peu orthodoxe et l'empêchement de l'Armée malienne à rentrer dans Kidal, la France commence à montrer son vrai visage. C'est vrai que privilégier le dialogue que la guerre a toujours été le dada des autorités maliennes avec une seule condition l'intégrité du Mali et sa laïcité. Avec ces bourdes, l'on se demande finalement à quoi joue la France dans cette opération de libération.

Cependant qu'elle sache que les Maliens sont de véritables bon hôtes mais que leur patience a des limites. A bon entendeur salut !

Moussa SOW

libération

AFP

Burundi: libération de 21 personnes arrêtées lundi

Burundi: libération de 21 personnes arrêtées lundi

AFP

Nigeria: la libération d'écolières soulève des espoirs de trêve avec Boko Haram

Nigeria: la libération d'écolières soulève des espoirs de trêve avec Boko Haram

AFP

Niger: libération de sept militants anti-loi de finances

Niger: libération de sept militants anti-loi de finances

Mali

AFP

Les opposants

Les opposants

AFP

Mali : cinq jihadistes tués par les forces françaises

Mali : cinq jihadistes tués par les forces françaises

AFP

Edouard Philippe "reporte" son déplacement au Mali prévu ce week-end

Edouard Philippe "reporte" son déplacement au Mali prévu ce week-end

France

AFP

Centrafrique: la France dénonce l'"instrumentalisation" dont elle fait l'objet

Centrafrique: la France dénonce l'"instrumentalisation" dont elle fait l'objet

AFP

Paris dénonce l'"instrumentalisation dont la France fait l'objet" en Centrafrique

Paris dénonce l'"instrumentalisation dont la France fait l'objet" en Centrafrique

AFP

Exportations de blé: la France peine

Exportations de blé: la France peine