mis à jour le

Un ministre baba cool

Lors de sa deuxième visite à Témouchent, le ministre de la Pêche a encore surpris son monde. La première fois, il était venu aux aurores, à l'heure où les bateaux entrent au port, pour se mettre au diapason avec les gens de la mer, ceux qui triment et qui constituent les premiers éléments du monde de la pêche. On avait alors pensé à un coup médiatique.           Cette fois, il semble qu'il en soit également ainsi, au regard du comportement très baba cool qu'il semble affectionner : des vêtements de tous les jours, corrects, mais qui tranchent avec ceux de son entourage, tous cravatés et raides dans leur costume. Lui, casquette sur la tête, désarçonne quelque peu ses interlocuteurs, rencontré un ministre normal, «comme vous et moi», qui a le sens de la répartie qui fait mouche et de l'humour dit dans un savoureux parler algérien. Sid Ahmed Ferroukhi, un ministre technocrate, qui ne semble pas avoir peur du parler vrai, n'hésite pas à prendre à rebrousse-poil toute une faune de «requins» qui s'agglutinaient lors des visites de ses prédécesseurs et qu'on n'a pas vu rôder cette fois autour de lui. A un armateur, barbe hirsute et en habaya de salafiste, qui tenta de le piéger, il n'hésita pas à répliquer : «Pendant plus de quinze années, vous avez fait ce que vous avez voulu et moi, vous me demandez de régler cela en 15 jours ?» Un ange, ou plutôt un démon, passa, rappelant la catastrophique gestion islamiste du secteur.  

ministre

AFP

Présidentielle au Mali: l'ex-Premier ministre Modibo Sidibé se lance

Présidentielle au Mali: l'ex-Premier ministre Modibo Sidibé se lance

AFP

Le Premier ministre éthiopien nomme un nouveau gouvernement

Le Premier ministre éthiopien nomme un nouveau gouvernement

AFP

Sénégal: manifestation réprimée et interpellation d'un ancien Premier ministre

Sénégal: manifestation réprimée et interpellation d'un ancien Premier ministre