mis à jour le

Pékin favorable à une plus grande ouverture du marché chinois à l’Inde

NEW DELHI (AFP) – (AFP) – Le Premier ministre chinois, Li Keqiang, a plaidé mardi pour ouvrir davantage le marché aux produits indiens afin de réduire le déséquilibre commercial entre les deux géants asiatiques, un motif d’irritation constante pour New Delhi.

Cette volonté de relance commerciale, qui offrira selon les deux pays de “nouveaux moteurs” de croissance à l’économie mondiale, illustre les efforts communs pour mettre un terme à de récentes tensions frontalières.

“La Chine souhaite que davantage de produits indiens puissent avoir accès au marché chinois”, a dit Li lors d’un discours devant des hommes d’affaires dans la capitale fédérale, New Delhi, en faisant référence aux inquiétudes indiennes sur le déficit commercial.

“Je suis certain que nous avons la capacité de réduire le déséquilibre commercial entre nos deux pays”, a-t-il assuré.

La Chine est le plus grand partenaire commercial de l’Inde et leurs échanges commerciaux s’élevaient à 66,5 milliards de dollars l’an dernier, selon le ministre adjoint chinois du Commerce Jiang Yaoping. Les deux pays veulent atteindre le seuil des 100 milliards de dollars en 2015.

Mais les échanges sont très largement en faveur de la Chine, l’Inde enregistrant un déficit commercial de 29 milliards de dollars en 2012, selon des données chinoises.

Selon Li, Pékin comprend parfaitement l’importance d’échanges commerciaux équilibrés pour entretenir de bonnes relations entre les deux pays les plus peuplés de la planète.

“La Chine n’a jamais eu l’intention de développer un excédent commercial. Seuls des échanges commerciaux dynamiques permettent des relations commerciales durables”, a-t-il plaidé.

“Nous soutiendrons les entreprises chinoises pour qu’elles augmentent leurs investissements en Inde et aideront les produits indiens à avoir accès au marché chinois”, a-t-il promis, soulignant que l’Inde et la Chine étaient “d’énormes marchés au potentiel gigantesque”.

Ce n’est pas la première fois que des dirigeants chinois s’engagent à réduire le déficit commercial, sans réalisation concrète par la suite.

“Les deux pays doivent prendre des mesures de correction”, a souligné B.G. Verghese, du Centre for Policy Research à New Delhi, estimant qu’un rééquilibre des échanges pourrait prendre cinq à sept ans.

“Il doit y avoir un accès au marché côté chinois et les Indiens doivent produire les biens manufacturés dont la Chine a besoin”, selon cet expert.

L’an dernier, l’Inde avait invité les entreprises chinoises à venir investir dans de nouvelles zones industrielles.

L’Inde et la Chine entretiennent des relations diplomatiques souvent tendues en raison de différends portant notamment sur leurs frontières qui ont fait l’objet de 14 cycles de vaines négociations depuis 1962, date à laquelle les deux pays se sont livré une courte mais brutale guerre.

L’incursion présumée le 15 avril de troupes chinoises dans une zone revendiquée par l’Inde dans l’Himalaya a accru les tensions mais Li Keqiang et le Premier ministre indien, Manmohan Singh, se sont engagés lundi à mettre à plat leur différend pour construire “une confiance mutuelle”.

La présence en Inde du dalaï lama, le chef sprituel des Tibétains, contribue aussi à créer un climat de défiance.

Li Keqiang a débuté en Inde sa première tournée à l’étranger, pour montrer l’importance accordée par Pékin aux relations bilatérales.

LNT © AFP

La Nouvelle Tribune

Ses derniers articles: Peinture : Patrick Jolivet  Le Maroc renforce ses capacités de production en énergie solaire  Plus de 51.000 bénéficiaires de l’Initiative royale “Un million de cartables” 

Pékin

AFP

Soudan: le président Omar el-Béchir reçu en "vieil ami"

Soudan: le président Omar el-Béchir reçu en "vieil ami"

AFP

Pékin signe un protocole avec 20 pays pour établir une banque régionale en Asie

Pékin signe un protocole avec 20 pays pour établir une banque régionale en Asie

AFP

En quête d'investissements chinois, Mugabe accueilli en "vieil ami"

En quête d'investissements chinois, Mugabe accueilli en "vieil ami"

ouverture

AFP

Côte d'Ivoire: ouverture de la campagne du référendum sur la Constitution

Côte d'Ivoire: ouverture de la campagne du référendum sur la Constitution

AFP

Gabon: gouvernement de faible ouverture après la présidentielle

Gabon: gouvernement de faible ouverture après la présidentielle

AFP

Cameroun: ouverture du procès d'un journaliste de RFI accusé d'"intelligence" avec Boko Haram

Cameroun: ouverture du procès d'un journaliste de RFI accusé d'"intelligence" avec Boko Haram

marche

AFP

Tchad: opposants interpellés, marche dispersée

Tchad: opposants interpellés, marche dispersée

AFP

Gabon: une marche blanche réunit un millier de personnes après les violences post-électorales

Gabon: une marche blanche réunit un millier de personnes après les violences post-électorales

AFP

La Banque centrale du Nigeria réadmet les banques sur le marché international des changes

La Banque centrale du Nigeria réadmet les banques sur le marché international des changes