mis à jour le

Athlétisme, tournoi de la Solidarité : LE MALI CONFIRME SA SUPREMATIE

Le Mali a remporté haut la main la 21è édition du tournoi de la Solidarité qui s'est déroulée du 17 au 19 mai dernier au stade du 26 Mars. Pour la 4è fois consécutive, nos athlètes s'imposent dans la compétition. Notre pays s'est classé premier avec 403,5 points devant le Burkina Faso qui a totalisé 317,5 points. Le Togo complète le podium avec 230 points, tandis que le Niger (140 pts) ferme la marche. Au classement masculin, le Mali est premier avec 207 points, devant le Togo (148 pts) et le Burkina Faso (145 unités). Le Niger (83 pts) est 4è. Chez les Dames également, les athlètes se sont hissés sur la première marche du podium avec 196,5 points. Les deuxième et troisième places sont revenues, respectivement au Burkina Faso (172,5pts) et au Togo (82 pts). Quant au Niger, il s'est classé 4è avec 57 unités. Présidée par le ministre de la Jeunesse et des Sports Hameye Founé Mahalmadane, cette 21è édition du tournoi de la Solidarité a regroupé 152 athlètes venus du Mali (50), du Burkina Faso (47), du Niger (26) et du Togo (29). Le tournoi de la solidarité est une compétition annuelle organisée par rotation entre les 5 pays membres. Cette année le Bénin a déclaré forfait. Les athlètes se sont affrontés dans 34 épreuves dont 19 ont été remportées par les nôtres. En fait, les athlètes maliens n'ont échoué que dans 4 disciplines : le 10.000m homme, le 5000m dame, le 400 haies homme et le 5000m homme. Au total, cinq records ont été battus. La sensation est venue de Djénébou Danté qui a établi un nouveau record du Mali en s'imposant au 400 m dame dans un chrono de 55''14. L'ancien record réalisé par Manda Kanouté à Montgeron en France le 3 juillet 1994 était de 55''67. Kadia Dembélé qui est arrivée 2è de la course avec un chrono de 55''38 a également battu le record daté de 19 ans. Un autre record est tombé lors de cette 21è édition du tournoi de la Solidarité. Il s'agit du record du saut en hauteur qui a été battu par Abdoulaye Diarra qui a fait un saut de 2,16m. L'ancien record (2,15m) était détenu depuis 2002 par Koussé Koné. Abdoulaye Diarra dont c'était la première compétition avec le Mali a été longuement ovationné par le public. «Avant je sautais pour la France, désormais, je défendrai les couleurs du Mali. Je suis très content. J'ai battu le record du Mali mais ce n'est pas fini, mon objectif est de faire encore mieux», a confié le Franco-Mali. «Je dédie ce record à tout le peuple malien qui souffre tant avec tous les problèmes auxquels le pays est confrontés depuis plus d'une année», ajoutera Abdoulaye Diarra. Mamadou Cherif Dia, recordman du Mali du triple saut (15,98m), a amélioré son propre record en faisant un bond de 16,18m. Du coup Mamadou Chérif Dia obtient le minima pour les Jeux de la Francophonie prévus en juillet à Nice (France). Le quatrième record est à mettre à l'actif de Cheick C. S. Samaké crédité d'un chrono de 14''67 au 110 m haies. L'ancien record de la compétition était détenu par un autre Malien Mohamed Diarra (14''87). Le Togolais Tchendo Malabo a battu lui aussi le record du tournoi de la solidarité en réalisant un chrono de 9'05''55 au 3000 m steeple. Il détrône ainsi le Nigérien Harouna Garba qui avait réalisé un chrono de 9'15''89 en 2009 à Cotonou. La première finale de la compétition a mis aux prises les dames au 100m. Les deux premières places de l'épreuve sont revenues à nos deux compatriotes, Aminata Diakité (12''20) et Yah Koïta (12''33). Le podium sera complété par la Togolaise Pessé Prenam (12''36). L'épreuve du 800m dame a été dominée par Oumou S. Diarra (2'15''34) facile vainqueur devant la Togolaise Tchindé Lanré (2'17''98) et la Nigérienne Ramatou Salifou (2'18''99). Moussa Camara (1'52''00) et Alfousseini Allassane (1'54''34) sont arrivés, respectivement premier et deuxième du 800 m masculin devant Moussa Zaroumey du Niger (1'54''64). A l'instar d'Oumou S. Diarra, Moussa Camara (3'54''18) a également dominé de la tête et des épaules la course du 1500m homme, franchissant la ligne d'arrivée devant Alassane Abdoulaye du Togo (3'56''20) et Mamane Bachir Moutari du Niger (3'59''26). -QUATRE MEDAILLES POUR DJENEBOU DANTE- Comme en 2012 au Burkina Faso, Djénébou Danté a marqué de son empreinte cette 21è édition du tournoi de la Solidarité. Après avoir remporté l'épreuve du 400 m féminin avec en prime un nouveau record national, elle a marché sur la plus haute marche du podium au 200 m qu'elle a bouclé dans un chrono de 24''60 devant sa compatriote Aminata Diakité (25''02) et Pessé Prenam du Togo (25''29). Avec ses coéquipières, Djénébou Danté a également gagné le relais 4×100 (46''43) devant le Burkina Faso (49''06) et le Togo (50''68) et le relais 4×400 (3'52''65) devant le Burkina Faso (3'56''17) et le Niger (4'01''21). Au 400m, Djakalia Bamba s'est imposé dans un chrono de 48''29 devant le Nigérien Moussa Zaroumey (49''08) et son coéquipier de l'Equipe nationale, Bourama Coulibaly (49''59). Battu au 100m homme, Cheick C. S. Samaké (14''67) s'est racheté au 110m haies en dominant le Togolais Lamboni Lankatien (15''03) et le Burkinabé Sidiki Sanogo (16''05). Egalement battu a 100m, Raffa Berthé qui a promis de se racheter au 200m l'a fait en marchant sur la plus haute marche de l'épreuve avec un chrono de 22''08 devant le Togolais Fabrice Dabla (22''15) et le Burkinabé Lansané Zongo (22''49). Le concours du saut en longueur a été dominé par Mamadou Cherif Dia crédité d'un saut de 7,37m devant les Burkinabés Ben Bandé (6,94m) et Thierry Adanabou (6,75m). Mamadou Cherif Dia remettra ça au triple saut, se hissant sur la première marche du podium devant les Burkinabés Bertrand Zoungrana (15,02m) et Thierry Adanabou (14,90m). Chez les dames, Yah Koïta a dominé le concours du saut en longueur avec un bond de 5,80m. Les deuxième et troisièmes places sont revenues, respectivement aux Burkinabés Marriette Mien (5,57m) et Kadidia Soura (5,26m). Avec un jet de 37,14m, Kénifing Traoré a remporté l'épreuve du javelot, devant une autre malienne, Djénéba Diarra (36,60m). Sadiatou Ouédraogo du Burkina Faso (36,58m) a complété le podium. Moctar Djigui (62,16m), les Togolais Tchedre Mazama Esso (57,99m) et Bimon Fofana (57,62m) composent le podium du javelot masculin. La première place du saut en longueur masculin est revenue à Abdoulaye Diarra (2,16m) qui sera suivi de Gaoussou Traoré (1,91m) et du Burkinabé Maurice Ouédraogo (1,88m). Le coup d'envoi du tournoi avait été donné vendredi. La cérémonie d'ouverture a été marquée par le défilé des délégations des 4 pays participants. Dans son allocution de clôture, le président de la Fédération malienne d'athlétisme (FMA) Idrissa Bah a témoigné sa reconnaissance aux différentes délégations qui ont fait le déplacement. «Nous remercions nos amis africains qui sont venus nous soutenir. Ce n'est pas la première fois qu'ils viennent soutenir le Mali. Je tiens à les féliciter et à les remercier», dira le premier responsable de la FMA. «C'est un engagement africain qui prouve que l'intégration africaine n'est pas seulement un mot des gouvernements mais aussi du peuple africain et de la jeunesse africaine», insistera Idrissa Bah. «Ce n'était pas évident d'organiser cette 21è édition du tournoi de la Solidarité. En ce moment, notre pays a d'autres priorités ailleurs. Je pense que le Mali doit montrer aussi qu'il vit et que notre jeunesse a envie de gagner», conclura le président de la FMA. A l'instar du premier responsable de l'athlétisme national, le ministre de la Jeunesse et des Sports, s'est réjouit de l'organisation de la compétition par notre pays, avant de saluer le soutien des pays amis. «Nous avons montré à la face du monde que quelles que soient nos difficultés nous pouvons répondre à nos engagements et à nos obligations. C'est dans ce cadre que la Fédération malienne d'athlétisme a organisé ce tournoi. Les athlètes maliens ont donné le meilleur d'eux-mêmes», dira Hamèye Founé Mahalmadane. «Je pense que les tournois de ce genre sont nécessaires pour notre zone et surtout pour le Mali parce que nous sommes entrain de nous affirmer sur le plan sous régional. Nous sommes entrain de préparer les Jeux de la francophonie et les Jeux islamiques. Le fait que beaucoup de records ont été battus incite à l'optimisme pour les échéances à venir», ajoutera le ministre de la Jeunesse et des Sports.

L. M. DIABY

L'essor

Ses derniers articles: Mopti : Transport de viande, un casse-tête sanitaire  Promotion de la femme : RACHELLE DJANGONE MIAN S’EN VA  Sécurité alimentaire : DES CEREALES A 

tournoi

AFP

Kenya: un tournoi de cricket pour une espèce de rhinocéros vouée

Kenya: un tournoi de cricket pour une espèce de rhinocéros vouée

AFP

CAN: un tournoi indécis, un défi pour la Guinée équatoriale

CAN: un tournoi indécis, un défi pour la Guinée équatoriale

Steven LAVON

Tournoi UFOA: le Togo sort les griffes sur le Libéria !

Tournoi UFOA: le Togo sort les griffes sur le Libéria !

Solidarité

Tour de France

L'équipe qui veut (re)mettre en selle les écoliers d'Afrique du Sud

L'équipe qui veut (re)mettre en selle les écoliers d'Afrique du Sud

AFP

En Afrique du Sud, solidarité contre la pire sécheresse depuis un siècle

En Afrique du Sud, solidarité contre la pire sécheresse depuis un siècle

AFP

En Sardaigne, mouvement de solidarité exemplaire pour les migrants

En Sardaigne, mouvement de solidarité exemplaire pour les migrants

Mali

AFP

L'état d'urgence au Mali prorogé d'un an

L'état d'urgence au Mali prorogé d'un an

AFP

Mondial-2018: Côte d'Ivoire privée de plusieurs cadres forfait contre le Mali

Mondial-2018: Côte d'Ivoire privée de plusieurs cadres forfait contre le Mali

AFP

Le Mali juge l'ex-chef de la "police islamique" de Gao

Le Mali juge l'ex-chef de la "police islamique" de Gao