mis à jour le

Mali : Tiébélé Dramé, Conseiller spécial du président de transition chez Blaise Compaoré

Désigné par le président de transition de la République, Dioncounda Traoré, comme l'artisan direct de la normalisation de la situation au nord Mali, en particulier dans la ville de Kidal, Tiébélé Dramé est venu à Ouagadougou ce 20 mai 2013, échanger avec le médiateur de la CEDEAO, le président Blaise Compaoré.

A sa sortie d'audience, il a décliné l'offre d'expression à la presse. Avec le ministre d'Etat, ministre des Affaires étrangères et de la Coopération, Djibrill Bassolé, l'on apprendra qu'il est venu « échanger de manière formelle, mais sans un engagement particulier sur les solutions possibles » relativement à la situation qui prévaut au nord Mali.

Mais tout porte à croire qu'il s'agira pour M. Tiébélé de travailler à faire respecter les principes dégagés en décembre 2012 à l'occasion de la rencontre du président du Faso avec « l'ensemble des groupes armées non terroristes ». A cette occasion, Tiébélé Dramé était d'ailleurs membre de la délégation gouvernementale du Mali. Et dans un communiqué final en date du 4 décembre 2012, il ressort que les différentes parties ont convenu du respect des principes d'intégrité du territoire malien, de laïcité et de rejet du terrorisme, du redéploiement de l'administration de l'Etat sur toute l'étendue du territoire.

Aujourd'hui plus que jamais, ces principes sont d'actualité surtout que le Mali, avec l'appui de la communauté internationale, s'achemine vers la tenue d'élections sur toute l'étendue du territoire en juillet prochain. Pour que ceci soit faisable, il faut préalablement que le territoire soit réunifié, que les groupes armés maliens qui tiennent encore quelques positions, acceptent de désarmer et de rentrer dans un processus de normalisation. C'est la conduite de ce processus de normalisation qui est à l'ordre du jour.

Naturellement la prise de meilleurs contacts avec les groupes armés s'impose, de même que la motivation constante des partenaires privilégiés mais surtout engagés au sein de la communauté internationale pour la cause malienne. L'objectif étant de créer les conditions propices à la tenue, dans un climat apaisé avec l'adhésion et la participation de tous les Maliens, des élections qui se profilent à l'horizon.

Fulbert Paré

Lefaso.net

Le Faso

Ses derniers articles: Tirage au sort des barrages de la coupe du monde 2014 :  Paroisse de Bissighin : les élèves et étudiants  Coupe OAPI : ONEA en dames et SONABHY en hommes 

Mali

AFP

Attaques: le Burkina interdit la circulation de nuit

Attaques: le Burkina interdit la circulation de nuit

AFP

Religieuse colombienne enlevée: recherches au Mali et au Burkina

Religieuse colombienne enlevée: recherches au Mali et au Burkina

AFP

CAN: le Mali éliminé sans gloire dans la pataugeoire d'Oyem

CAN: le Mali éliminé sans gloire dans la pataugeoire d'Oyem

président

AFP

Le nouveau président de la CAF "convaincu" que le Maroc peut organiser le Mondial-2026

Le nouveau président de la CAF "convaincu" que le Maroc peut organiser le Mondial-2026

AFP

Gabon: le président Bongo lance son "dialogue" de sortie de crise

Gabon: le président Bongo lance son "dialogue" de sortie de crise

AFP

Le président Kagame loue les liens Rwanda-Etat hébreu

Le président Kagame loue les liens Rwanda-Etat hébreu

transition

AFP

Soudan du Sud: le président Kiir forme son gouvernement de transition

Soudan du Sud: le président Kiir forme son gouvernement de transition

AFP

Burkina: le gouvernement de la transition accusé de mauvaise gestion

Burkina: le gouvernement de la transition accusé de mauvaise gestion

AFP

Niger: l'opposition dit non au dialogue sans transition politique

Niger: l'opposition dit non au dialogue sans transition politique