mis à jour le

Sénat burkinabè : Inopportun et inutilement budgétivore !

Le bicaméralisme version burkinabè avait déjà été expérimenté dans les années 90, mais n'a pas survécu à la révision constitutionnelle de la même année, qui portait suppression d'une de ses composantes qu'était la Chambre  des représentants.  Un enterrement dans les règles de l'art d'une institution alors perçue comme un garage à récycler un personnel politique laissé au rancart. Dix ans après, coucou, la revoilà ! La défunte institution ressuscite sous la forme d'une Chambre haute, et ce, encore  au détour d'un toilettage de la loi fondamentale.

L'Observateur Paalga

Ses derniers articles: Algérie: c'est Bouteflika lui-même qui organise la détestabilisation  Et maintenant les émeutes du courant  Sommet Afrique-Etats-Unis: les moutons noirs de Washington 

sénat

AFP

Nigeria: le président en "bonne santé", selon le président du Sénat

Nigeria: le président en "bonne santé", selon le président du Sénat

AFP

Mauritanie: le président Aziz annonce un référendum constitutionnel pour supprimer le Sénat

Mauritanie: le président Aziz annonce un référendum constitutionnel pour supprimer le Sénat

AFP

Nigeria: rejet du recours du président du Sénat accusé de fausse déclaration de patrimoine

Nigeria: rejet du recours du président du Sénat accusé de fausse déclaration de patrimoine