mis à jour le

374 arrestations entre les rangs d’Ansar Achariâa

«Ceux qui n’ont rien à se reprocher seront relâchés, mais ceux dont la violation de la loi est prouvée seront poursuivis» en justice, a déclaré Ali Laâridh, issu du parti islamiste Ennahdha, et qui participe à une conférence à Doha ( Qatar ). La loi s’appliquera à tous les suspects «sans exception, qu’ils soient d’Ansar Achariâa ou d’autres» formations en Tunisie, a-t-il ajouté.

« L’interdiction de la tenue du congrès de « Ansar Achariâa » est encore en vigueur sur tout le territoire du pays », a affirmé, lundi 20 mai , Mohamed Ali Laroui , porte-parole du ministère de l’intérieur, lors d’une conférence de presse.

Le rassemblement que cette formation avait tenté d’organiser dimanche 19 mai à la cité Ettadhamen ( proche de la capitale Tunis ) était illégal, a précisé Laroui. Et d’ajouter « les forces de l’ordre devaient appliquer la loi », signalant que celles-ci s’opposeraient à toutes menaces contre l’Etat.

Le porte-parole du ministère de l’intérieur a indiqué également, que le chef de la mouvance salafiste jihadiste, Seif Allah Ben Hacine Mokni, surnommé Abou Iyadh, est recherché par la police qui fera tout pour l’arrêter ».

Par ailleurs, Mohamed Ali Laroui a fait état de 274 arrestations effectuées dans toutes les régions du pays entre les 17 et 19 mai, précisant que 48 personnes recherchées pour des affaires de droit commun, figurent parmi les personnes arrêtées.

Il a, également, mentionné la saisie par les forces de sûreté, à El Manchia ( gouvernorat de Kébili sud tunisien ) ), de 43 cartouches, 31 tenues de combat, 220 gilets pare-balles, 49 armes blanches, 4 produits inflammables, 5 bombes à gaz paralysant, 5 ordinateurs, des CD et une somme de 1400 dinars.

A la cite Ettadhamen, les forces de la sûreté ont saisi des cartes géographiques, 37 cocktail Molotov, et des produits stupéfiants.

Les services de sûreté ont egalement enregistré, des tentatives de s’emparer d’armes de service, et d’incendier un véhicule blindé de la Garde Nationale.

Le responsable a  précisé que les affrontements entre forces de l’ordre et groupe de Ansar Achariâa à la Cité Ettadhamen se sont soldés par un mort ( un homme de 37 ans ) et 21 agents blessés.

De son coté, Tarak El Amraoui, porte-parole de la direction générale de la Garde Nationale, a indiqué que les partisans d’Ansar Achariaa ont utilisé lors des affrontements de la veille, des cocktails Molotov et des armes blanches, arguant encore que « les forces de l’ordre ont essuyé des jets de pierre, ce qui les a obligé à faire usage de gaz lacrymogène ».

Djemmal paye sa part
Huit individus appartenant à la mouvance islamiste salafiste ont été arrêtés dimanche 20mai à Djemmal (gouvernorat de Monastir), a indiqué une source sécuritaire à la correspondante de l’Agence TAP dans la région.
« Ces assaillants ont été arrêtés après une intervention des forces de l’ordre qui ont mis en échec, dimanche, une tentative d’attaque aux cocktails molotov contre le poste de police à Jammel, menée par quelque 500 salafistes, empêchés par les policiers de tenir un rassemblement à la cité El Fath », a ajouté la même source.
« Les forces de l’ordre, appyuées par des unités de l’armée nationale, ont fait usage de gaz lacrymogène pour disperser les assaillants et rétablir le calme à Jammel », a précisé la même source.

Concernant la situation des terroristes au Mont Châambi, Tarak El Amraoui a ajouté que 40 personnes ont été arrêtées, alors que les opérations de ratissage sont encore en cours.

Les pages Facebook ,proches d’Ansar Achariâa annoncent une deuxième date et un autre lieu ,éventuellement Enfida ( au centre ) pour tenir un deuxième rassemblement puisque le premier ,à kairouan dimanche 20 mai , a été interdit

Tunisie Focus

Ses derniers articles: Dimanche , Ban Ki-moon a reçu le rapport des enquêteurs de l’ONU en Syrie  Une météorite tombe  Journée internationale de la démocratie . Bla-bla-bla chez les arabes 

arrestations

AFP

Niger: arrestations après l'abattage illégale d'un hippopotame

Niger: arrestations après l'abattage illégale d'un hippopotame

AFP

Maroc: nouvelles arrestations

Maroc: nouvelles arrestations

AFP

Égypte: arrestations et appels

Égypte: arrestations et appels