mis à jour le

L’armée syrienne inflige un coup dur aux rebelles

L’armée syrienne a lancé dimanche 19 mai une opération de grande envergure sur la ville stratégique d’Al- Qussair près de la frontière libanaise et ont repris une grande partie de cette ville, ont rapporté des médias syriens.

L’offensive vise à couper la principale ligne d’approvisionnement des rebelles dans le centre de la Syrie, selon des analystes.

L’armée syrienne a atteint le centre d’Al-Qassair occupée par les rebelles depuis l’année dernière, et le drapeau syrien a été hissé de nouveau sur la mairie, selon la radio Cham PM pro- gouvernementale.

Des dizaines de rebelles ont été tués et d’autres se sont rendus à l’armée, selon la même source.

L’armée syrienne avait repris le mois dernier les villes dans les environs d’Al-Qassair, coupant les ligness d’approvisionnement des rebelles qui s’étaient rechanchés dans la ville.

La ville d’Al-Qussair, située à 35 km au sud de Homs et dans une zone montagneuse, surplombe la frontière entre la Syrie et le Liban.

Tout près de la ville libanaise d’Ersal, cette ville syrienne est devenue une principale route où passent des hommes armés et armes vers Homs, a expliqué Ibrahim, notant que la reprise de cette ville stratégique par l’armé a coupé la principale ligne d’approvisionnement des rebelles et porté un coup dur aux rebelles.

Londres juge nécessaire de coopérer avec la Russie.

La Grande-Bretagne considère la coopération avec la Russie comme une condition nécessaire pour régler la situation en Syrie, a déclaré lundi à Londres le ministre britannique des Affaires étrangères William Hague.

« A mon avis, il est nécessaire de coopérer avec la Russie. Je crois que les négociations sur la Syrie n’aboutiront pas sans cette coopération. Nous devons employer tous les mécanismes pour garantir le succès des négociations », a indiqué M.Hague devant les députés à la Chambre des communes.

La coopération avec la Russie a déjà permis de prendreune décision de tenir une conférence internationale sur la Syrie, selon lui.

Réunis en été 2012 à Genève, les chefs de la diplomatie des pays membres permanents du Conseil de sécurité de l’ONU et de plusieurs pays voisins de la Syrie ont décidé d’½uvrer pour la création d’un gouvernement de transition en Syrie qui réunirait les représentants de toutes les parties concernées. Cette année, la Russie et les Etats-Unis ont proposé de tenir une nouvelle conférence pour mettre les autorités et l’opposition syriennes à la table des négociations.

Tunisie Focus

Ses derniers articles: Dimanche , Ban Ki-moon a reçu le rapport des enquêteurs de l’ONU en Syrie  Une météorite tombe  Journée internationale de la démocratie . Bla-bla-bla chez les arabes 

rebelles

AFP

RDC: deux officiers tués dans des combats contre des rebelles ougandais

RDC: deux officiers tués dans des combats contre des rebelles ougandais

AFP

Soudan du Sud: les forces gouvernementales approchent du QG des rebelles

Soudan du Sud: les forces gouvernementales approchent du QG des rebelles

AFP

Côte d'Ivoire: deux leaders des anciens rebelles emprisonnés

Côte d'Ivoire: deux leaders des anciens rebelles emprisonnés