mis à jour le

Les Esclaves de l’audimat sur les pas des obsédés des sondages !

Par Seïf Ben Kheder

Banaliser le terrorisme est plus dangereux que sa terreur. Dans ce sens, les médias tunisiens font du bon travail, que leurs collègues intégristes envient, vu leur déficit en audimat, et ce malgré les budgets, d’une démesure arabique, mis à leur disposition.

Inviter un idéologue du terrorisme ou un chef spirituel de référence pour des groupes reconnus mondialement comme terroristes sur des plateaux de télés ou sur les ondes de radios, diffusant leur poison en toute liberté, revient à légitimer tout bonnement l'existence et la propagande d'une telle idéologie.

C'est justement cette même démarche, suivie par le patient de Carthage, que nous avons tant contestée et avec force, afin d'arrêter ce fléau avant qu'il n'atteigne les seuils du crime irréparable. Le temps nous a donné raison le jour où une poignée de main fut immortalisée au palais entre son locataire et l'un des tueurs présumés de Chokri Belaïd accompagné d'une autre figure du trafic international des jihadistes, récemment renvoyé d'Egypte.

Hélas, cette complicité que nous ne pouvons plus l'assimiler à une inconsciente incompétence ni à un amateurisme primaire ni à un délit d'initié, est devenu, par son cumul impardonnable, aussi condamnable que l'idéologie des adeptes tunisiens de Ben Laden ainsi que leurs actes.

Cela dure depuis plus de deux ans et il faut que cela s'arrête par la même force de la loi anti-terroriste. Depuis l'émission choquante de Watanya 2, faisant passer l'un des caïds de l'opération terroriste de « SOLIMAN » en victime héroïque du régime ZABA, valorisant au passage, ses braves tentatives d'évasion de la prison « BORJ EROUMI », en passant par les plateaux de « Ettounissia », invitant quelques échantillons de ces énergumènes, fraîchement revenus de la Syrie, nous exposant avec fierté et sans complexe aucun leurs activités criminelles à l'échelle internationale, qui sont condamnés aujourd'hui par leurs mêmes commanditaires et pourvoyeurs de fonds, en arrivant aux évènements de la bataille Ansar Charia, filiale déclarée d'Al-Qaida, où l'on honore l'un de ses ténors en Tunisie sur le plateau de Naoufel Ouertani sur Mosaïqu Fm, le lendemain de leur première tentative d'achever l'état en vue d'instaurer leur califat, est devenu tout simplement éc½urant vis-à-vis de la morale humaine et de l'éthique professionnelle.

Et que l'on ne nous prenne surtout pas pour des dupes en nous avançant l'argument de la liberté d'expression, ni celle de la croyance. Elle n'a jamais été absolue et s'est toujours arrêtée là où l'atteinte de l'autre est condamnée. C'est aussi élémentaire que débile d'en parler, mais la république des confusions préméditées nous a malheureusement contraint, par l'amertume de l'ignorance publique, d'en parler.

Ni d'ailleurs l'argument du temps de parole pour tous. Il ressemble beaucoup plus au mariage pour tous, où le sexe opposé, comme la voix opposée, n'aura plus sa place. Citez-moi à ce sujet combien de temps a été accordé aux appelants, parmi la société civile indépendante, à la dissolution de l'ANC ?

Faut-il aujourd'hui mener une campagne de boycott contre ces différentes chaînes, aussi débiles que dangereuses, jusqu'à ce qu'elles soient saisies par la loi qui incrimine l'idéologie des tueurs à gage et sa propagande ?

Je le fais déjà !

Tunisie Focus

Ses derniers articles: Dimanche , Ban Ki-moon a reçu le rapport des enquêteurs de l’ONU en Syrie  Une météorite tombe  Journée internationale de la démocratie . Bla-bla-bla chez les arabes 

esclaves

Djamila Ould Khettab

L’Algérie compte encore 70 000 esclaves !

L’Algérie compte encore 70 000 esclaves !

Nicolas

Coupe du monde 2022 : des esclaves dans les stades ? 44 morts déj

Coupe du monde 2022 : des esclaves dans les stades ? 44 morts déj

BSD

Barack et Michelle Obama à la Maison des esclaves de Gorée

Barack et Michelle Obama à la Maison des esclaves de Gorée

sondages

[email protected] (Author Name)

Tunisie-Politique: Ennahdha en chute libre dans les sondages

Tunisie-Politique: Ennahdha en chute libre dans les sondages

[email protected] (Author Name)

Tunisie-Politique : Caïd Essebsi et Nida Tounes survolent encore les sondages

Tunisie-Politique : Caïd Essebsi et Nida Tounes survolent encore les sondages

Actualités

En vidéo : Selon Al Jazeera Ennahdha toujours en tête des sondages

En vidéo : Selon Al Jazeera Ennahdha toujours en tête des sondages