mis à jour le

Sahara occidental: La MINURSO, très embarrassée, rappelle ses troupes à l’ordre

La Mission des Nations unies au Sahara occidental, « MINURSO » a rappelé ses troupes à l'ordre, suite à une grave dérive de certains de ses soldats en mission dans les camps de Tindouf.
C'est une première dans l'histoire de la mission onusienne en charge de veiller depuis 1991,  au respect du cessez-le-feu dans la région.
Suite à la diffusion le 23 avril d'une vidéo sur You Tube, montrant des soldats de cette mission sous une tente, en train d'inciter des jeunes sahraouis de Tindouf à la rébellion contre les forces de l'ordre marocaines au Sahara Occidental, un de ces soldats, de nationalité égyptienne, a été congédié en catimini, par le commandement de la MINURSO le vendredi 17 mai.
Le soldat égyptien Hany Mustapha portant l'uniforme et l'écusson bleu de l'Onu, a été filmé à l'aide d'un téléphone portable par l'un des Sahraouis présents à ce débat très animé, en train d'encourager des séparatistes sahraouis à revendiquer par la force leurs droits. « Cette terre est la votre et personne ne vous l'enlèvera », déclare-t-il en dialecte égyptien, à l'adresse d'une vingtaine de Sahraouis très attentifs à ses conseils. Sur un ton plus grave, le soldat égyptien qui était accompagné d'autres membres de la mission, dont l'argentin Julio Estibar Eduardo, incite les jeunes Sahraouis à «exploiter toutes les occasions pour vous révolter à la manière des Egyptiens place Tahrir » au Caire.

Saharanews.org

Ses derniers articles: Le mauvais traitement des femmes et enfants des Camps de Tindouf, dénoncé à Genève  Le chef du gouvernement turc inflige un camouflet au Polisario  Le HCDH s’intéresse aux cas des dissidents sahraouis à Tindouf 

sahara

AFP

Sahara occidental: l'ex-président allemand Koehler nouvel émissaire de l'ONU

Sahara occidental: l'ex-président allemand Koehler nouvel émissaire de l'ONU

AFP

Sahara occidental: espoir d'un règlement après le retrait du Front Polisario

Sahara occidental: espoir d'un règlement après le retrait du Front Polisario

AFP

Nouvelles turbulences au Sahara occidental

Nouvelles turbulences au Sahara occidental