mis à jour le

TGV, premier couac

ad_section_start -->
Auteur: 
Telquel
Lu, 05/20/2013 - 13:08
Non

L'entreprise turque Alarko s'est retirée du projet de ligne TGV reliant Tanger à Casablanca. Elle devait notamment s'occuper des travaux de terrassement et de construction d'ouvrages sur le premier tronçon Tanger-Kénitra. Son contrat, d'un montant de 128 millions de dollars, a été résilié par l'ONCF à cause des retards cumulés dans la conduction des travaux. L'entreprise se défend et affirme que ce sont les problèmes d'épuration du foncier qui sont à l'origine de ces retards.

Telquel

Telquel est un magazine hebdomadaire marocain francophone.

Ses derniers articles: Record. Le plus grand matelas du monde  "Le Printemps des Arabes", la révolution en BD  Abdellah Ibrahim a son avenue