mis à jour le

Les corps communs de la santé entament leur sixième semaine de grève

Les corps communs de la santé publique entrent dans leur sixième jour de grève à l'initiative de leur syndicat affilié à l'UGTA. Lors de leur sit-in organisé ce lundi 20 mai à l'intérieur du CHU Mustapha Pacha, les travailleurs ont crié leur ras-le-bol contre des conditions de travail défavorables.«Ziari dégage ! », est l'un des slogans que les grévistes ont scandé, lors du sit in. Les revendications des travailleurs de la santé concernent la prime de contagion (ils veulent une répartition des primes par risque et non par catégorie comme c'est le cas), ils veulent aussi l'augmentation de leur salaire... Cette grève cyclique (4 jours par semaine)des travailleurs de la santé publique coïncide avec le mouvement de grève cyclique des médecins de la santé publique. Les corps communs de la santé publique ne sont pas à leur premier mouvement de grève. Il y a à peine 7 mois , les travailleurs de la santé publique ont organisé plusieurs actions similaires.

El Watan

Ses derniers articles: Programme AADL 2 : les résultats communiqués  Tizi Ouzou : Les retraités de l‘ANP s’organisent  Sellal : Les visites de terrain n'ont rien 

santé

AFP

Nigeria: les doutes sur la santé du président font craindre une crise politique

Nigeria: les doutes sur la santé du président font craindre une crise politique

AFP

Algérie: nouvelles interrogations sur la santé de Bouteflika

Algérie: nouvelles interrogations sur la santé de Bouteflika

AFP

Malawi: le président Mutharika balaie les rumeurs sur son état de santé

Malawi: le président Mutharika balaie les rumeurs sur son état de santé

grève

AFP

Kenya: un accord met fin au conflit social dans les hôpitaux

Kenya: un accord met fin au conflit social dans les hôpitaux

AFP

Guinée: réouverture des écoles après 3 semaines de grève

Guinée: réouverture des écoles après 3 semaines de grève

AFP

Kenya: des représentants syndicaux écroués pour la grève des médecins

Kenya: des représentants syndicaux écroués pour la grève des médecins