mis à jour le

L’Eco-Revue: Réforme fiscale et compensation, la Tunisie à la croisée des chemins

Chaque semaine, nous essayerons, dans cette chronique, de résumer l'actualité économique nationale, afin d'avoir une vue d'ensemble et ne pas se noyer dans la masse gigantesque d'informations disponibles et de pouvoir, assurer ainsi, le suivi des projets annoncés.

Lundi 13

La semaine commence par un gros mensonge de la part du Chef de l'Etat, qui a annoncé pendant le Week-end que les transferts des tunisiens ont augmenté suite à la révolution, ceci en comparant les chiffres de 2012 par rapport à 2011 (+ 400 MDT) alors que si l'on les compare à 2010 on trouve qu'ils ont baissé (-404 MDT).

Entre temps les économistes s'alarment face à la dépréciation importante du Dinar , stratégie qu'a essayé Ben Ali pendant les dix dernières années où l'on a vu un dinar qui a perdu 50% de sa valeur par rapport à l'Euro en 10 ans, sans voir les « bénéfices » de cette stratégie profiter aux classes pauvres et moyennes.

Il faut dire que le drame de ces classes provient de plusieurs catastrophes dictées par le dictateur et ses conseillers nationaux et internationaux. Quand on sait que 80% des revenus de l'impôt sur le revenu est payé par les salariés et que les professions libérales ne dépassent pas 3%… L'état se dit résolu à une réforme juste de la fiscalité , mais quand on sait qui les conseille on ne peut qu'en douter...

Mardi 14

Les Agriculteurs de Sidi-Bouzid reçoivent des autorisations spéciales d'exportations afin d'écouler leurs marchandises vers l'Algérie et la Lybie, ce qui va surement accélérer l'inflation des produits agricoles, tout comme l'augmentation du prix de stockage du lait .

Les contours de la réforme fiscale , prévu pour fin novembre 2013, se dessinent peu à peu. Au menu, revue du régime forfaitaire et baisse des impôts sur les sociétés, ça promet...

Un conseil ministériel a finalisé la régularisation des 4000 stagiaires d'intérêt public , il a aussi été décidé d'augmenter la prime de ces travailleurs de 120 à 200DT par mois.

Mercredi 15

Si vous n'avez pas suivi le long feuilleton de la constitution, ce résumé est fait pour vous.

Tant qu'on y est, on peut essayer de comprendre pourquoi l'intégration maghrébine est en panne.

Plus terre à terre, la SONEDE provoque la population de la région de Kasserine en leur offrant une eau polluée ...

La crise du ciment est terminée selon les autorités, même si au niveau du terrain , il y a encore des problèmes au niveau de la distribution .

La seule solution pour éviter que nos forêts deviennent des refuges pour terroristes en herbe, c'est d'assurer le développement économique de ces régions, entre tourisme, production et agriculture.

Malgré le mauvais environnement sécuritaire et les troubles causées par « les enfants » égarés du parti au pouvoir, le ministre du Tourisme espère 7 millions de touristes et une rentrée d'argent équivalente à l'année 2010. Ils peuvent toujours rêver...

Depuis 1993, 70% des incitations d'investissement ont profité à l'export et seulement 7% au développement régional, et on se demande pourquoi les populations des régions défavorisés se considèrent comme colonisés...

Autre gros chantier économique, la compensation qui coûte plus du 10% du budget de l'état et 45% des rentrées fiscales, qui profite aux classes moyennes et aisées mais représentent quand même 20% des dépenses alimentaires des classes pauvres. L'état promet que la réforme ne sera pas douloureuse comme l'est l'exemple du sucre et les patrons préconisent de s'attaquer au problème filière par filière en faisant attention aux répercussions sur la productivité et sur le niveau de consommation des ménages. Mais la question qui se pose, est ce que ce gouvernement a la légitimité minimale pour pouvoir s'attaquer à cette réforme ?

La coopération italienne finance un programme de formation pour accéder à des postes d'emplois au sein des entreprises italiennes basés sur notre territoire, dommage que le nombre de bénéficiaires soit si faible.

On me demande souvent pourquoi je ne parle pas de la bourse, je répond simplement : « la bourse est un jeu, et chez nous les arbitres n'ont pas de moyens pour lutter contre les fraudeurs », quelques explications d'un journal considéré « libéral »...

Jeudi 16

L'UGTT nous donne son point de vue concernant le prêt FMI et rappelle qu'elle est contre la cession des hôtels endettés à des investisseurs étrangers.

Le chômage de masse a encore de beau jour devant lui, le taux de chômage se stabilise à 16,2% et à 33.2% pour les diplômés.

Alors que l'opinion publique se concentre en ce moment sur le terrorisme et sur le meeting d'ansar-al-chariaa , le premier ministère valide plusieurs dispositions urgentes en faveur des bénéficiaires de la loi d'amnistie générale . Ce gouvernement ne perd aucune occasion pour nous montrer sa lâcheté...

Les patrons sont septiques quant à l'espoir de voir les investisseurs affluer sur notre pays grâce au nouveau code de l'investissement . Il rappelle que les incitations à l'investissement n'est que le 5ème critère déterminant pour les investisseurs étrangers...

L'Union Européenne nous offre 10 MDT pour améliorer la capacité de nos universités à coopérer au sein de la communauté scientifique internationale. En Français, ces fonds serviront à financer des formations à l'étranger pour les étudiants, encourager l'accueil d'étudiants étrangers et financer des projets de recherche en coopération avec des universités internationales.

Vendredi 17

Les compétences tunisiennes au sein des institutions internationales s'organisent en association pour soutenir la transition démocratique en Tunisie.

Le gouverneur de la BCT, C. Ayari, explique la dérive du Dinar par une sortie exceptionnelle de devises , il faudra nous expliquer comment 332 Millions de Dollars puissent autant perturber le marché...

Ayari en profite pour annoncer le retour de la Tunisie sur les marchés internationaux avec une garantie américaine de 800 MDT et une garantie japonaise de 400 MDT, tout en rappelant qu'il faudra réunir 5 Milliards de dinars en financement étranger. Dans ce cadre la BCT prévoit déjà de tirer sur le prêt de précaution du FMI un montant de 750 MDT d'ici à la fin de l'été.

La BCT, en suivant les préconisations du FMI, annule les réserves obligatoires concernant les prêts à la consommation ce qui boostera la consommation des ménages mais affectera surement le déficit commercial.

Toujours du nouveau dans le secteur financier, l'université Dauphine introduit de nouvelles formations concernant le management des risques.

Malgré cette concentration, l'investissement privé reste en berne et n'a représenté que 43% du total des investissements, contre 62% en 2010, ceci sans parler des disparités régionales puisque les régions ne reçoivent guère plus que 50% de la moyenne nationale...

Le Ministre du Tourisme veut absolument renouer avec les chiffres de 2010 concernant le tourisme algérien et annonce une grande opération marketing chez nos voisins.

Les chinois nous veulent du bien ? En tout cas, ils nous offrent 20 MDT pour financer des projets de développement , sans donner plus de détails concernant ces projets.

Et pour finir, intéressons nous à la dernière arnaque à la mode en Tunisie, la pyramide de Ponzi...

Et Bonne semaine !

Nawaat

Ses derniers articles: Peut-on (encore) se passer des banques au quotidien en Tunisie?  En Tunisie, le "plus grand drapeau au monde" ne fait pas l’unanimité  Tunisie-Union européenne: une mise sous tutelle déguisée 

réforme

AFP

Côte d'Ivoire: l'énorme défi de la réforme de l'armée

Côte d'Ivoire: l'énorme défi de la réforme de l'armée

AFP

Soudan du Sud: le Parlement lève l'obstacle

Soudan du Sud: le Parlement lève l'obstacle

AFP

Rwanda: la réforme de la Constitution pour  un 3e mandat de Kagame adoptée

Rwanda: la réforme de la Constitution pour un 3e mandat de Kagame adoptée

Tunisie

AFP

CAN: pas de miracle pour l'Algérie, qui laisse Tunisie et Sénégal passer en quarts

CAN: pas de miracle pour l'Algérie, qui laisse Tunisie et Sénégal passer en quarts

AFP

CAN: la Tunisie se met en quatre pour les quarts

CAN: la Tunisie se met en quatre pour les quarts

AFP

CAN: la Tunisie en son bunker, Khazri attend son heure

CAN: la Tunisie en son bunker, Khazri attend son heure