mis à jour le

RDC : M23 et FARDC se rejettent la responsabilité des affrontements à proximité de Goma

Les rebelles du Mouvement du 23-Mars (M23) ont échangé des tirs, le 20 mai, contre les éléments des FARDC (armée régulière congolaise) à Mutaho, à environ 15 km de la ville de Goma. Un premier accrochage sérieux entre les deux camps depuis le retrait des hommes de Sultani Makenga de la capitale du Nord-Kivu, en novembre 2012. Les deux camps se rejettent la responsabilité de ces affrontements.

Jeune Afrique

Ses derniers articles: Égypte : une bombe désamorcée sur une voie ferrée  Somalie : deux attentats meurtriers frappent Mogadiscio  Nigeria : l'armée annonce avoir tué une cinquantaine de membres de Boko Haram 

RDC

AFP

L'Église craint que la RDC sombre dans "une situation incontrôlable"

L'Église craint que la RDC sombre dans "une situation incontrôlable"

AFP

Dix morts en une semaine du choléra dans le sud-est de la RDC

Dix morts en une semaine du choléra dans le sud-est de la RDC

AFP

Violences

Violences

M23

AFP

République démocratique du Congo: l'ex-rébellion M23 demande un nouveau programme de démobilisation

République démocratique du Congo: l'ex-rébellion M23 demande un nouveau programme de démobilisation

AFP

RDC: plus de 350 membres de l'ex-rébellion congolaise du M23 amnistiés

RDC: plus de 350 membres de l'ex-rébellion congolaise du M23 amnistiés

AFP

RDC: la vie a repris, mais l'occupation par le M23 a laissé des traces

RDC: la vie a repris, mais l'occupation par le M23 a laissé des traces

FARDC

Mouvement du 23 mars

Vers la fin du M23 ?

Vers la fin du M23 ?

RDC

Où va la RDC?

Où va la RDC?

Congo-Kinshasa

RDC: les mystères du M23

RDC: les mystères du M23