mis à jour le

Mali: l’ex-ministre de la Défense crée son parti

L’ex-ministre malien de la Défense, Soumeylou Boubéye Maïga a annoncé lundi la création d’une nouvelle formation politique dont « l’objectif immédiat » est de participer à la prochaine présidentielle.

« Nous venons de créer la Convergence des forces patriotiques (CFP) pour rassembler davantage les Maliens, pour construire un Mali nouveau. Notre objectif immédiat, est bien évidemment l’élection présidentielle de juillet », a déclaré à l’AFP, Soumeylou Boubeye Maïga, qui préside la CFP.

Ancien ministre de la Défense, ancien patron des services Soumeylou Boubéye Maïga, a récemment démissionné de l’alliance pour la démocratie au Mali (adéma, principal parti politique) dont il était l’un des vice-présidents.

« La crise du nord du Mali, l’avenir du pays nécessitent des mesures urgentes, et nous sommes tout à fait disposés à jouer nôtre rôle », a également affirmé M. Maïga.

Le président malien de transition, Dioncounda Traoré, a assuré le 14 mai à Bruxelles qu’il « ferait tout » pour que l’élection présidentielle, réclamée par la communauté internationale, débute le 28 juillet.

La France, qui intervient militairement au Mali depuis le 11 janvier contre les groupes islamistes qui ont occupé le nord du pays pendant dix mois, insiste pour qu’au moins la présidentielle ait lieu en juillet.

Une nécessité selon Paris pour asseoir l’autorité de l’Etat malien, actuellement dirigé par des autorités de transition nommées à la suite d’un putsch militaire en mars 2012 ayant renversé le régime du président Amadou Toumani Touré et précipité la chute du pays aux mains des jihadistes.

La prise de contrôle du Nord par les islamistes armés liés à Al-Qaïda au Maghreb islamique a provoqué la fuite massive de quelque 400.000 personnes, réfugiées à l’étranger ou déplacées dans d’autres parties du territoire malien et qui ne sont pas encore retournées chez elles.

AFP

L'essor

Ses derniers articles: Mopti : Transport de viande, un casse-tête sanitaire  Promotion de la femme : RACHELLE DJANGONE MIAN S’EN VA  Sécurité alimentaire : DES CEREALES A 

défense

AFP

Génocide rwandais: la défense demande l'acquittement "pur et simple"

Génocide rwandais: la défense demande l'acquittement "pur et simple"

AFP

Justice: le roi du Maroc paiera la défense du chanteur Saad Lamjarred inculpé

Justice: le roi du Maroc paiera la défense du chanteur Saad Lamjarred inculpé

AFP

Mali: le ministre de la Défense limogé après la prise d'une ville par des jihadistes

Mali: le ministre de la Défense limogé après la prise d'une ville par des jihadistes