mis à jour le

Les dockers posent leurs exigences

La tâche s'annonce ardue pour le médiateur nommé par le Préfet. Les dockers de la SERMAT ont durci le ton et exigent désormais l'abandon pur et simple des licenciements prévus, avant de reprendre les négociations.

- Société /

LINFO.re

Ses derniers articles: Francis Collomp : une marche pour ne pas oublier  Mariage des prêtres : pour ou contre ?  Femme ébouillantée : réactions des associations