mis à jour le

Les dockers posent leurs exigences

La tâche s'annonce ardue pour le médiateur nommé par le Préfet. Les dockers de la SERMAT ont durci le ton et exigent désormais l'abandon pur et simple des licenciements prévus, avant de reprendre les négociations.

- Société /