mis à jour le

Trois blessés au chef-lieu de wilaya

La secousse tellurique de magnitude 5,5 sur l'échelle de Richter qui a secoué la ville de Béjaïa et ses environs, hier à 10h07, a fait 3 blessés et des dégâts légers au niveau des quartiers du vieux bâti, selon la Protection civile de Béjaïa. Les victimes ont été évacuées à l'hôpital Khelil Amrane, mais leurs jours ne sont pas en danger, précise notre source. Il s'agit d'un employé d'un chantier de construction souffrant d'une fracture du fémur suite à une chute de quelques mètres. Dans une cité universitaire de la ville, deux étudiants ont été transportés à l'hôpital après avoir sauté du premier étage de leur immeuble de résidence. Ils s'en sont sortis avec des entorses aux chevilles. Selon le Centre de recherche en astronomie, astrophysique et géophysique (Craag) de Bouzaréah, qui a localisé l'épicentre du séisme à 13 km au nord-est de Béjaïa, cette secousse tellurique est de type «modéré» et sans grand danger pour les habitants. Encore une fois, les Béjaouis ont eu une peur bleue, mais s'en sont sortis indemnes. Les souvenirs de la nuit du 29 novembre, date du dernier séisme de la même magnitude, a fait craindre le pire à toute la population. Pris de panique, des habitants de différents quartiers du chef-lieu de wilaya ont quitté leurs maisons pour s'éloigner des bâtisses. Des foules se sont constituées au bas des immeubles, à côté des établissements et autres résidences. Le personnel des établissements scolaires ainsi que les élèves ont évacué les lieux, préférant rentrer chez eux par crainte d'autres secousses. Le chef de la Protection civile de Béjaïa fait état de 10 interventions effectuées par ses équipes dans différents quartiers, la plupart des cas auprès de personnes en état de choc ou évanouies durant le tremblement. Notre source révèle aussi des dégâts légers dans certains quartiers du vieux bâti. Un habitant du boulevard Mustapha Ben Boulaïd (ex-route de la Gare) affirme que son appartement a subi des dégâts importants et nécessité le déplacement de la Protection civile. Enfin, le wali de Béjaïa a mis en place une cellule de crise pour faire le point sur la situation, apprend-on de la cellule de communication de la wilaya.              

El Watan

Ses derniers articles: Programme AADL 2 : les résultats communiqués  Tizi Ouzou : Les retraités de l‘ANP s’organisent  Sellal : Les visites de terrain n'ont rien 

blessés

AFP

RDC: une fillette tuée et 31 Casques bleus blessés

RDC: une fillette tuée et 31 Casques bleus blessés

AFP

Yémen: le roi d'Arabie autorise l'évacuation des blessés du carnage de Sanaa

Yémen: le roi d'Arabie autorise l'évacuation des blessés du carnage de Sanaa

AFP

Mali: un Casque bleu tué et cinq blessés dans le Nord (ONU)

Mali: un Casque bleu tué et cinq blessés dans le Nord (ONU)