mis à jour le

“Val-de-Grâce pour tous !”

L'appel a été lancé sur les réseaux sociaux. Il n'a pas drainé des masses de manifestants, mais le message n'est désormais plus circonscrit. Il a franchi les frontières.