mis à jour le

Coupe de la Confédération : LE STADE MALIEN EN SAUVEUR

Larges vainqueurs 5-0 de Lydia CB Academic de Burundi, samedi en match aller du tour de cadrage, les Blancs ont quasiment assuré leur qualification pour la phase de poules et se rachètent ainsi de leur échec en Ligue des champions

Le Stade malien peut d'ores et déjà commencer à se préparer pour la phase de poules de la coupe de la Confédération. Large vainqueurs 5-0 des Burundais de Lydia CB Academic, samedi au match aller du tour de cadrage, les Blancs ont quasiment les deux pieds à la phase de poules et n'ont plus rien à craindre pour la suite des événements. Même du côté burundais, on ne se fait guère d'illusions pour la qualification après la déroute de l'équipe qui a subi la plus lourde défaite de sa jeune histoire (le centre a été créé il y a juste quatre ans) samedi au stade Modibo Keïta. «Le Stade malien nous a dominés sur tous les plans, a avoué l'entraîneur de Lydia à l'issue de la rencontre. Et d'ajouter «Le Stade malien est une très bonne équipe, nous n'avons plus rien à espérer pour la suite de la compétition». Cet aveu du technicien Michel Tuhabonye résume parfaitement la démonstration faite par le Stade malien face à Lydia CB Academic, la grande révélation de cette 11è édition de la coupe de la Confédération. Avant de se hisser au tour de cadrage, les Académiciens (surnom de Lydia CB Academic) avaient, en effet, éliminé trois équipes dont deux anciens vainqueurs de coupes d'Afrique : l'ASEC Mimosa de Côte d'Ivoire et Motema Pembé de la RD Congo. La première victime des Burundais fut l'AS Police du Congo et jusque-là, les Centristes avaient toujours réussi à limiter les dégâts à l'extérieur, ne s'inclinant que par la plus petite des marges hors de leur base. Cette fois, la marche s'est révélée trop haute pour Lydia CB Academic complètement débordé par la rapidité d'exécution et surtout l'efficacité offensive des Blancs. Alliant beau jeu et efficacité devant les buts adverses, toute chose qui a cruellement fait défaut à l'équipe contre les Camerounais de Coton sport de Garoua au dernier tour de la Ligue des champions, les pensionnaires de Sotuba ont montré un tout autre visage contre Lydia CB Academic, gratifiant le public du stade Modibo Keïta d'un beau spectacle. Le festival offensif des protégés de Pascal Janin commence dès les minutes initiales de la rencontre. Suite à un ballon perdu par les visiteurs dans leur moitié de terrain, Mamadou Coulibaly, en relais avec Lamine Diawara, ouvre le score pour le Stade malien (3è min, 1-0). Première occasion, premier but. Dominateur dans tous les compartiments face à une équipe de Lydia CB Academic joueuse mais très fébrile en défense, le team de Sotuba double rapidement le score sur un magnifique coup franc de Souleymane Dembélé qui ne laisse aucune chance à Innocent Mboni (21è min, 2-0). Peu après la demi-heure, le keeper burundais dévie en corner une autre tentative du milieu offensif du Stade malien (39è min) mais s'incline dans la minute suivante sur une reprise de la tête de Morimakan Koïta consécutive à un centre de Cheick M. C. Doumbia (40è min, 3-0). Les Centristes de Lydia n'obtiendront pas une seule occasion nette en 45 minutes. La faute, à la bonne organisation tactique du Stade malien et au match énorme réalisé par les deux milieux

Mamadou Coulibaly (en blanc) a ouvert la voie du succès aux Stadistes en marquant le 1er but dès la 3è min

Mamadou Coulibaly (en blanc) a ouvert la voie du succès aux Stadistes en marquant le 1er but dès la 3è min

récupérateurs, Cheick M. C. Doumbia et Mandala Konté et l'abattage des deux latéraux, Oumar Koné et Issaka Samaké. En deuxième période la partie sera nettement moins animée et il faudra attendre les arrêts de jeu pour voir les Blancs enflammer le stade Modibo Keïta avec deux nouveaux buts marqués, coup sur coup, par Mamadou Coulibaly (45è min+2, 4-0) et Cheick M. C. Doumbia (45è min+3, 5-0). Auparavant, Lydia CB Academic avait été réduit à dix, suite à l'expulsion du milieu défensif, Idi Sïdi Djuma pour cumul de cartons (75è min). Dans deux semaines, le Stade malien se déplacera donc au Burundi avec une confortable avance de cinq buts qui autorise tous les espoirs pour la suite des événements. En tout cas, on peut tout imaginer sauf un retournement de situation pour les Académiciens qui tenteront plutôt de quitter la compétition sur une note positive en obtenant au moins le match nul sur leur terrain. Après donc les échecs du Djoliba (Ligue des champions) de l'US Bougouni et des Onze Créateurs (coupe de la Confédération) les Blancs sauvent les meubles pour notre football et participeront à leur troisième phase de poules de la coupe de la Confédération après 2009 (victoire en finale contre les Algériens de l'Entente Chétif) et 2012 (élimination au premier tour). Aussi, le Stade malien fait honneur à son statut de leader invaincu du championnat (23 journées sans défaite) et peut désormais viser le triplé, championnat-coupe du Mali-coupe de la Confédération. Mais nous n'en sommes pas encore là et le chemin qui mène à ces trois trophées reste long et parsemé d'embûches pour les protégés du technicien français, Pascal Janin.

S. B. TOUNKARA

Samedi 18 mai au stade Modibo Keïta

Stade malien- Lydia CB Academic : 5-0

Buts de Mamadou Coulibaly (3è et 90è min+1) Souleymane Dembélé (21è min) Morimakan Koïta (40è min) et Cheick M. C. Doumbia (90è min+2). Exclusion de Djuma Idi Saïdi (Lydia CB Academic) Arbitrage du Ghanéen William Agboyi assisté de ses compatriotes Malick Alidu Salifu et David Larea. Commissaire : Thomas Nunao (Ghana).

Stade malien : Soumaïla Diakité (cap) Moussa D. Coulibaly, Souleymane Konaté, Issaka Samaké, Oumar Koné, Cheick M. C. Doumbia, Mandala Konté, Souleymane Dembélé, Morimakan Koïta (Ousmane Diabaté) Lamine Diawara (Abdoulaye Sissoko) et Mamadou Coulibaly.

Entraîneur : Pascal Janin. Lydia CB Academic : Innocent Miboni, Léon Rashidi, Stéphane Gabo, Issa Hakizi, Fataki Kiza, Youssuf Ndikumana (cap) Gaël Duhayindanyt, Type Nahimana (Alain Ndizeyé) Christophe Gira, Claude Ndarusanze et Idi Saïdi Djuma.

Entraîneur : Michel Tuhabonye.

L'essor

Ses derniers articles: Mopti : Transport de viande, un casse-tête sanitaire  Promotion de la femme : RACHELLE DJANGONE MIAN S’EN VA  Sécurité alimentaire : DES CEREALES A 

stade

AFP

Côte d'Ivoire: la Chine va bâtir un stade olympique

Côte d'Ivoire: la Chine va bâtir un stade olympique

AFP

CAN: faible affluence pour la 3e place au stade de Malabo

CAN: faible affluence pour la 3e place au stade de Malabo

AFP

Ebola: le stade de Monrovia transformé en centre de traitement

Ebola: le stade de Monrovia transformé en centre de traitement