mis à jour le

Anéfis : VIOLENTS AFFRONTEMENTS ENTRE GROUPES ARMES TOUAREGS ET ARABES

La tension entre les rebelles séparatistes du Mnla et les groupes armés arabes locaux  dans le nord est de nouveau montée d'un cran. De violents affrontements ont opposé les groupes impliqués le week-end. Ces heurts qui ont éclaté vendredi ont été confirmés par des sources rebelles et militaires.

Le Mnla qui est plus une virtuose du micro que des armes prétend que ses combattants ont été attaqués dans la localité d’Anéfis par une colonne d’islamistes armés. Le mouvement rebelle soutient qu'il affronte des éléments du Mouvement pour l’unicité et le jihad en Afrique de l’Ouest (Mujoa), un groupe islamiste qui a occupé Gao pendant plusieurs mois avant l'intervention militaire française en début d’année et a lancé une série d’opérations suicides depuis que la ville a été libérée.

De son côté, une source militaire malienne donne une autre version totalement différente. Il a confirmé  que des combats acharnés ont eu lieu entre les groupes armés. L'officier explique le contexte, en rappelant que depuis l'arrivée de l'armée française à Kidal, le Mnla a multiplié les exactions contre les Arabes.

Déjà le 5 mai dernier, une « cargaison de drogue » était au c½ur des tensions qui avaient opposé les deux groupes armés du MAA (Mouvement des Arabes de l’Azawad) et du Mnla à Ber. Les forces armées maliennes appuyées par leurs alliées du Burkina Faso  avaient dû se déployer dans la localité pour mettre la population à l'abri des règlements de comptes des groupes rivaux  armés.

Le 13 mai, des nouveaux affrontements avaient éclaté dans une petite localité située à 110 km de Ménaka en allant vers Ansongo. Selon notre source militaire, ils avaient fait une quarantaine de morts du côté du Mnla et plusieurs blessés dans les rangs du groupe armé arabe.

Quid du bilan des combats du week-end passé ? Il serait très lourd. En effet, la même source avance un bilan de 73 morts chez le Mnla, mais avouait ne pas détenir le bilan chez les groupes armés arabes, hier en fin d'après-midi.

 

L'essor

Ses derniers articles: Mopti : Transport de viande, un casse-tête sanitaire  Promotion de la femme : RACHELLE DJANGONE MIAN S’EN VA  Sécurité alimentaire : DES CEREALES A 

affrontements

AFP

Affrontements dans le centre de la RD Congo : 23 morts

Affrontements dans le centre de la RD Congo : 23 morts

AFP

RD Congo: nouveaux affrontements entre forces de sécurité et une milice

RD Congo: nouveaux affrontements entre forces de sécurité et une milice

AFP

Affrontements en Centrafrique: au moins 16 morts et des milliers de déplacés

Affrontements en Centrafrique: au moins 16 morts et des milliers de déplacés

armes

AFP

Centrafrique: affrontements entre groupes armés dans le centre

Centrafrique: affrontements entre groupes armés dans le centre

AFP

Libye: 4 morts dans l'attaque d'un canot de migrants par des hommes armés

Libye: 4 morts dans l'attaque d'un canot de migrants par des hommes armés

AFP

Afrique du Sud: le chef des jeunes de l'ANC appelle

Afrique du Sud: le chef des jeunes de l'ANC appelle

touaregs

Mali

Le centre du Mali est une bouillie où se mélangent djihadisme, banditisme et rivalité ethnique

Le centre du Mali est une bouillie où se mélangent djihadisme, banditisme et rivalité ethnique

Conflit

VIDEO. La guerre oubliée des Touaregs dans le sud de la Libye

VIDEO. La guerre oubliée des Touaregs dans le sud de la Libye

AFP

Mali: Paris et Niamey appellent les rebelles touaregs

Mali: Paris et Niamey appellent les rebelles touaregs