mis à jour le

Simples détails : Ah ! Ces agents protocoles dans les cérémonies

On a l'impression que tout le monde peut s'autoproclamer protocole, et qu'en plus, chaque autorité, quelle qu'elle soit, a besoin ou du moins a droit à un protocole. En tout cas, c'est de plus en plus ce qu'on remarque dans de nombreuses cérémonies, surtout à Bobo-Dioulasso.

Si bien que, lorsque dans une cérémonie qui regroupe l'ensemble des corps constitués (du gouverneur aux maires d'arrondissements par exemple) on se retrouve avec une flopée de protocoles, dont visiblement, certains font très mal leur travail. A la limite, ils empêchent l'autorité d'être libre. En plus, quand il s'agit de lui faire des images par exemples (pour ce qui concerne les journalistes), ces protocoles font tout pour se retrouver dans les images. Gâtant ainsi les images. En clair, ce genre de protocoles font plus de mal à leur autorité qu'ils ne le pensent.

Karangasso Sambla n'a pas de route

Le maire de Karangasso Sambla n'a pas manqué l'occasion de la Journée du Coton où il a pris la parole pour un discours de bienvenue. Profitant de l'occasion pour présenter sa commune qui fait 895 km2, où l'économie est basée sur l'agriculture et l'élevage, il a indiqué que Karangasso Sambla n'a pas de route. Effectivement, il n'a pas tort car le pont à l'entrée du chef-lieu est actuellement impraticable. Heureusement qu'il est en réfection. SI bien qu'il faut faire le tour par Toukoro-Bouandé pour y arriver. En outre, le toit de la salle des fêtes de la mairie a failli lui aussi être emporté par le vent des toutes premières pluies de la saison.

Péni : un présumé violeur arrêté par la population

Hier, dimanche 19 mai 2013, un homme a été arrêté, ligoté et enfermé dans une maisonnette à Péni. Pour cause, le monsieur en question aurait violé une fille. Selon notre source, il aurait été arrêté par la population qui l'aurait quelque peu malméné avant de l'enfermer. En attendant que les forces de sécurité aillent le chercher pour la suite à donner. On peut dire qu'il a eu tout de même de la chance, car la foule n'a pas de raison. Elle a tendance à se rendre justice. Cette attitude de la population de Péni est à saluer et encourager. parce qu'elle prouve qu'elle a confiance en la justice de notre pays.

Concours directs de la Fonction publique : deux faussaires arrêtés par la gendarmerie

Cela s'est produit à l'Ecole nationale des enseignants du primaire (ENEP) de Bobo-Dioulasso le jour même de la clôture de la réception des dossiers des concours de la fonction publique session de 2013. Deux jeunes individus avaient élu domicile dans ce site de réception de dossiers et ont ainsi trouvé les moyens de multiplier des faux documents pour les candidats pour complément de leurs dossiers en occurrence des certificats de visite et de contre- visite signés et contre signés aux noms de deux médecins. Tout était mis en ½uvre pour « accompagner » les candidats qui, visiblement ne voulaient pas parcourir de longues distances à la recherche de ce document exigé dans certains concours comme l'ENEP. C'est ainsi que ces deux jeunes (homme et femme) auraient pu ventiler plusieurs de ces faux documents au prix unitaire de mille francs avant d 'être mis aux arrêts par la gendarmerie en ce jour du vendredi 17 mai 2013, date de clôture.

Salon des AME de la zone II : le comité d'organisation s'active

Les membres du comité d'organisation du salon des Associations de mères éducatrices (AME) de la zone II Bobo-Dioulasso étaient ce jeudi 16 mai 2013 au gouvernorat des Hauts- Bassins. Avec Joseph N. Bakouan, les membres ont échangé sur le salon qui se tiendra du 23 au 25 mai prochain à Bobo-Dioulasso. Il regroupera les dix-neuf meilleurs AME de cinq régions du territoire national et également une tribune de plaidoyer et de renforcement des capacités organisationnelles et de gestion de ces associations qui développent sur le terrain de nombreuses actions de mobilisation sociale en faveur de l'éducation des filles. Ce sera aussi une opportunité de présenter au public, certains produits générés par les Activités génératrices de revenus (AGR) où un concours d'excellence dans la gestion de ces AGR est également initié et donnera l'occasion de récompenser les meilleures AME. Ce sera sous le patronage de Koumba Boly / Barry, ministre de l'éducation nationale et de l'alphabétisation et comme parrain, le président de l'Assemblée nationale, Soungalo appolinaire Ouattara.

L'Express du Faso

Le Faso

Ses derniers articles: Tirage au sort des barrages de la coupe du monde 2014 :  Paroisse de Bissighin : les élèves et étudiants  Coupe OAPI : ONEA en dames et SONABHY en hommes 

agents

AFP

RDC: 14 agents d'une ONG locale enlevés dans l'est

RDC: 14 agents d'une ONG locale enlevés dans l'est

AFP

Guinée: plus de 18.000 agents de sécurité pour la campagne et la présidentielle

Guinée: plus de 18.000 agents de sécurité pour la campagne et la présidentielle

AFP

Trois agents de la mission de l'ONU en RDC enlevés au Nord-Kivu

Trois agents de la mission de l'ONU en RDC enlevés au Nord-Kivu