mis à jour le

Tunisie : Le sursaut ,c’est maintenant

Par Seïf Ben Kheder

On ne peut demander à un intégriste au pouvoir d’éradiquer le terrorisme. Il est son frère d’armes dans le même combat pour le califat et la Shariâa. Entre les deux, c’est simplement une différence de méthodes et d’échéances. L'intégriste le conçoit dans la durée, en toute hypocrisie politique ; quant au terroriste, il le projette à court terme, par la force des armes et par le saignement.
Comme ce dernier n'a pas la patience de son aîné, il le dépassera au risque de l'écraser sur son chemin, avec tout ce que pourrait charger la scène d'atrocités fratricides.
Dans ce contexte, le congrès des « Ansar Chariâa », filiale d' « Al-Qaida », devrait justement annoncer la naissance de l'émirat islamique du pays de « Oqba Ibn Nafaa » et qui aurait pour capitale celle des « Aghlabides ». Pour eux, l'échéance est indéniablement opportune.
Aujourd'hui, la Tunisie assiste à cette horreur à travers son petit écran, toute impuissante et paralysée, n'ayant pour défenseurs que ses braves soldats de ses différentes forces armées, sans lois qui les protègent et qui criminalise l'ennemi, sans état qui les supporte, et enfin sans gouvernants qui les assistent.
Le temps est venu pour la Tunisie tunisienne, de balayer toute cette horde de mercenaires atlantistes, aussi bien sur les hauteurs que dans les bureaux, en engageant le sursaut patriotique qui a assez tardé, dans un mouvement populaire de désobéissance civile et de résistance physique, d'une force de frappe digne de sa libération !
Nous ne pouvons plus nous permettre de laisser faire...

Tunisie Focus

Ses derniers articles: Dimanche , Ban Ki-moon a reçu le rapport des enquêteurs de l’ONU en Syrie  Une météorite tombe  Journée internationale de la démocratie . Bla-bla-bla chez les arabes 

Tunisie

AFP

L'état d'urgence prolongé de quatre mois en Tunisie

L'état d'urgence prolongé de quatre mois en Tunisie

AFP

Un "dirigeant" du groupe EI en Tunisie tué dans une embuscade

Un "dirigeant" du groupe EI en Tunisie tué dans une embuscade

AFP

Les mille maux du secteur de la santé en Tunisie

Les mille maux du secteur de la santé en Tunisie