mis à jour le

Algérie : deux journaux censurés pour avoir écrit un dossier sur la santé de Bouteflika

Deux journaux algériens : Mon Journal et Djaridati ont été censurés pour avoir écrit un dossier sur la santé du président Abdelaziz Bouteflika, hospitalisé en France après un AVC, rapporte RFI. Les deux publications ont été bloquées samedi soir à l'imprimerie. Ce jour-là, les deux rédactions ont envoyé la version finale de leur publication vers 17 heures. Ces journaux appartiennent à Hicham Aboud, un homme proche des services de sécurité. Les informations sont donc similaires. L'un des journaux étant écrit en français et l'autre en arabe. Lire aussi : Algérie : hospitalisé à Paris après un AVC, Bouteflika pourra-t-il briguer un 4ème mandat ?

Algérie

AFP

Rajoy en visite en Algérie

Rajoy en visite en Algérie

AFP

Des footballeurs binationaux en mal de carrière rebondissent en Algérie

Des footballeurs binationaux en mal de carrière rebondissent en Algérie

AFP

Immigration: le ministre français de l'Intérieur en Algérie mercredi, puis au Niger

Immigration: le ministre français de l'Intérieur en Algérie mercredi, puis au Niger

journaux

AFP

Au Soudan, le pari des journaux en ligne pour contourner la censure

Au Soudan, le pari des journaux en ligne pour contourner la censure

AFP

Ouganda: huit responsables de journaux inculpés de "trahison"

Ouganda: huit responsables de journaux inculpés de "trahison"

AFP

Gabon: nouveau code pour que les journaux ne soient plus des outils "de combat politique"

Gabon: nouveau code pour que les journaux ne soient plus des outils "de combat politique"

santé

AFP

Nigeria: les travailleurs de la santé mettent fin

Nigeria: les travailleurs de la santé mettent fin

AFP

Nigeria: la santé de Buhari l'empêche de gouverner, selon l'opposition

Nigeria: la santé de Buhari l'empêche de gouverner, selon l'opposition

AFP

Liberia: les effets d'Ebola sur le système de santé plus meurtriers que le virus

Liberia: les effets d'Ebola sur le système de santé plus meurtriers que le virus