mis à jour le

Saïd Otba (Ouargla): Une trentaine de jeunes menacent de se suicider au carburant

Ils dénoncent encore une fois l'attribution suite à une soumission au plus offrant des locaux commerciaux de la nouvelle gare routière multimodale de Ouargla. Une trentaine de jeunes ont menacé ce dimanche de se suicider au carburant après avoir pris en otage un camion de distribution du carburant de Naftal, vers les coups de midi, sur la route de Saïd Otba-Ngouça dans la périphérie de Ouargla. Les jeunes de ce quartier reviennent à la charge après plus d'une semaine d'une première manifestation sur le toit du siége de la wilaya pour réclamer l'attribution des locaux commerciaux de la gare routière non pas à Hadj Touhami, potentat de la ville, mais aux petits commerçants et artisans en application des directives du Premier ministre. Les responsables locaux ont beau leur expliquer qu'il s'agit d'une formule spécifique ouverte aux enchères publiques, les Saidois ne semblent pas l'entendre de cette oreille. Ils n'ont débloqué la route et laissé partir le camion-citerne qu'après avoir été priés de rejoindre la wilaya pour y rencontrer le chef de l'exécutif. Aux dernières nouvelles, Ali Bouguerra, le wali de Ouargla leur aurait promis d'étudier toutes  les possibilités d'octroi de locaux commerciaux notamment ceux de la formule du président dont un lot a déjà été attribué à Saïd Otba même  au profit de quelques jeunes qui ont créé de l'activité sur ce tronçon vide de tout commerce. Il semblerait que les autorités locales privilégient le dialogue pour désamorcer la colère des jeunes qui doivent désormais compter avec des oreilles qui écoutent et des portes qui s'ouvrent. Saïd Otba vient en tout cas de reprendre son calme en cette période de fort ensoleillement après deux heures de blocage.  

jeunes

AFP

"Je ne suis pas pute!":

"Je ne suis pas pute!":

AFP

Le spectacle de la "lune rouge" ravit de jeunes Kényans

Le spectacle de la "lune rouge" ravit de jeunes Kényans

AFP

Gabon: le "tolibangando", langage des jeunes des quartiers populaires

Gabon: le "tolibangando", langage des jeunes des quartiers populaires

carburant

AFP

A court d'électricité, de carburant et d'argent, l'été galère des Libyens

A court d'électricité, de carburant et d'argent, l'été galère des Libyens

AFP

Libye: 750 millions USD de perte du fait de la contrebande de carburant

Libye: 750 millions USD de perte du fait de la contrebande de carburant

AFP

Gabon: grève des taxis contre les "tracasseries" policières et le prix du carburant

Gabon: grève des taxis contre les "tracasseries" policières et le prix du carburant