mis à jour le

Signature de l’arrêté de revalorisation

La revalorisation de 11% des pensions de retraite pour l'année 2013, annoncée au début du mois de mai, est désormais effective. L'arrêté portant revalorisation des pensions et allocations des retraites a été signé, dans la matinée d'hier à Alger, par Tayeb Louh, ministre du Travail, de l'Emploi et de la Sécurité sociale, lors d'une cérémonie organisée à cet effet. «Les revalorisations annuelles des pensions et allocations de retraite ont connu une augmentation de 70% entre 2002 et 2012.» C'est ce qu'a annoncé Tayeb Louh, précisant que «ces augmentations on permis une hausse du montant de la pension de retraite moyenne de 10 717 DA en 2002 à près de 28 000 DA en 2012». Cette mesure, qui intervient «après examen des équilibres financiers de la Caisse nationale de retraire (CNR) sur proposition de son conseil d'administration», concerne plus de 2,3 millions de retraités confrontés à la cherté de la vie, qui verront leurs pensions augmenter de 2500 à 10 000 DA à compter du 1er mai 2013. «C'est la première fois que la revalorisation annuelle des pensions de retraite franchit le seuil des 10%», a tenu à préciser Abdelmadjid Sidi-Saïd, secrétaire général de l'UGTA, qui a pris part à la rencontre. Et d'ajouter : «Même si la question du pouvoir d'achat des retraités reste encore délicate, cette augmentation est une avancée à saluer.» Une avancée, certes, mais qui reste encore en deçà des attentes qu'impose la réalité. 546 000 retraités touchent moins de 15 000 DA par mois, soit le quart des 2,5 millions de retraités algériens.  

El Watan

Ses derniers articles: Programme AADL 2 : les résultats communiqués  Tizi Ouzou : Les retraités de l‘ANP s’organisent  Sellal : Les visites de terrain n'ont rien