mis à jour le

Le chef d'une milice arrêté en Côte d'Ivoire

(Reuters) - Les autorités ivoiriennes ont arrêté samedi Amadé Ouérémi, le chef d'une milice ayant soutenu l'actuel président Alassane Ouattara et soupçonné d'avoir fait massacrer en 2011 des centaines de personnes lors du conflit ayant suivi le scrutin présidentiel de 2010. Selon une source militaire et un témoin, Amadé Ouérémi a été interpellé dans le cadre de l'enquête sur le massacre de centaines de partisans présumés de l'ancien président Laurent Gbagbo à Duékoué, dans l'ouest du pays en mars 2011. "Nous l'avons arrêté. Il est maintenant en détention. ...


Yahoo! Actualités

Ses derniers articles: Les familles des otages du Niger retenus depuis 3 ans manifestent  Marche symbolique  Egypte: le procès de Moubarak ajourné au 19 octobre 

chef

AFP

Kenya: alerte du chef de la Commission électorale sur le scrutin présidentiel

Kenya: alerte du chef de la Commission électorale sur le scrutin présidentiel

AFP

Le chef de l'ONU recommande 900 Casques bleus supplémentaires en Centrafrique

Le chef de l'ONU recommande 900 Casques bleus supplémentaires en Centrafrique

AFP

Somalie: démissions sans explication du ministre de la Défense et du chef de l'armée

Somalie: démissions sans explication du ministre de la Défense et du chef de l'armée

milice

AFP

RDC: la Monusco condamne l'attaque d'un convoi des Casques bleus par une milice pygmée

RDC: la Monusco condamne l'attaque d'un convoi des Casques bleus par une milice pygmée

AFP

RDC: l'ONU accuse les autorités d'armer une milice menant d'"horribles attaques"

RDC: l'ONU accuse les autorités d'armer une milice menant d'"horribles attaques"

AFP

Rwanda: un ex-chef de milice condamné

Rwanda: un ex-chef de milice condamné