mis à jour le

Le chef d'une milice arrêté en Côte d'Ivoire

(Reuters) - Les autorités ivoiriennes ont arrêté samedi Amadé Ouérémi, le chef d'une milice ayant soutenu l'actuel président Alassane Ouattara et soupçonné d'avoir fait massacrer en 2011 des centaines de personnes lors du conflit ayant suivi le scrutin présidentiel de 2010. Selon une source militaire et un témoin, Amadé Ouérémi a été interpellé dans le cadre de l'enquête sur le massacre de centaines de partisans présumés de l'ancien président Laurent Gbagbo à Duékoué, dans l'ouest du pays en mars 2011. "Nous l'avons arrêté. Il est maintenant en détention. ...


Yahoo! Actualités

Ses derniers articles: Les familles des otages du Niger retenus depuis 3 ans manifestent  Marche symbolique  Egypte: le procès de Moubarak ajourné au 19 octobre 

chef

AFP

Prise de fonction de la nouvelle chef de la mission de l'ONU en RDC

Prise de fonction de la nouvelle chef de la mission de l'ONU en RDC

AFP

Soudan: le président remplace le chef du puissant service du renseignement

Soudan: le président remplace le chef du puissant service du renseignement

AFP

A Pékin, le chef de l'Union africaine rejette les accusations d'espionnage chinois

A Pékin, le chef de l'Union africaine rejette les accusations d'espionnage chinois

milice

AFP

RDC: la FIDH dénonce la "planification" de massacres par des forces de sécurité et une milice

RDC: la FIDH dénonce la "planification" de massacres par des forces de sécurité et une milice

AFP

CPI: 10 millions de dollars de réparations pour les enfants-soldats d'une milice congolaise

CPI: 10 millions de dollars de réparations pour les enfants-soldats d'une milice congolaise

AFP

CPI: des enfants-soldats d'une milice congolaise attendent des réparations

CPI: des enfants-soldats d'une milice congolaise attendent des réparations